Actualité générale.ActualitésPolitique

TOUS POUR NÎMES. Le recadrage du Premier fédéral socialiste Stéphane Tortajada

Sophie Carrière, présidente de l'association Tous Pour Nîmes et son Agglomération. D.R/C.M
Sophie Carrière, présidente de l'association Tous Pour Nîmes et son Agglomération. D.R/C.M

Pas content ! Le patron de la fédération socialiste du Gard, Stéphane Tortajada, a bien cru s'étouffer lorsqu'il a eu vent, samedi dernier, d'un communiqué de l'association Tous Pour Nîmes et son Agglomération. Un communiqué envoyé à toutes les rédactions nîmoises qui faisait suite à la réunion, la veille, des différentes formations politiques sur la question de l'union au premier tour des municipales.

Régidé par la plume de Sophie Carrière, la présidente de l'association partisante de l'union au premier tour assurait : "Après un long moment d’échange, la délégation de TPNA composée de sa présidente, Sophie Carrière, de son Secrétaire Général André Francisco et du responsable aux relations extérieures, Jean Christophe Grégoire, a fait la proposition que son candidat Jean Paul Boré conduise une liste de large rassemblement. Cette candidature, qui n’a apparemment pas soulevé d’objection frontale".

La présidente de l'association s'est visiblement trop avancée... "Moi j'ai un parti et une candidate : Françoise Dumas ! Alors depuis des mois, on nous dit que seul le projet compte, qu'on ne parle pas de places sur la liste… Et en conclusion on me parle de Jean-Paul Boré comme tête de liste, dans un communiqué dont j'ignorai l'existence !", proteste vivement Stéphane Tortajada, qui assure par ailleurs "l'impérieuse nécessité de l'union".

Au lendemain de l'élection par les militants socialistes de Françoise Dumas, comme candidate PS aux municipales, le communiqué de TPNA a mis le feu aux poudres. Une preuve de cette tendue atmosphère qui règne sur Nîmes...

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

5 réactions sur “TOUS POUR NÎMES. Le recadrage du Premier fédéral socialiste Stéphane Tortajada”

  1. Oh pauvre ! C’est surtout Totajada qui a dû se faire recadrer par la Dumas !!!
    Le PS Nîmois est à l’agonie et le premier fédéral doit sentir le vent venir. Il a raison, aujourd’hui JPB est le mieux placé. Les sondages secrets mais qui fuitent le donne devant Dumas et ça, Tortajada le sait…

  2. Notre très chère JPB se voit déjà calife à la place du calife … A force de trop regarder son nombril il en oubli que le PS a designer sa candidate.

    Mais comme il aime le répéter seul compte l’intérêt commun … qu’il rejoigne la liste de Mme Dumas.

    Cela fait plusieurs mois que JPB agite ses bras, anime des réunions … et au final cherchera à se caser dans un fauteuil au chaud comme 3 – 4 de son assoc .

    J’invite JPB a unir ses forces avec YL, les deux ont le même but …

    Allez RDV au mois de Mars 2014

  3. Ni piège ni faux pas mais une incompréhensible colère du 1er fédéral du PS gardois !
    La rencontre était la 3ème du genre et dans le prolongement des deux précédentes, les représentants de TPNA ont mis l’accent sur l’achèvement du programme de notre association, élaboré depuis plus de 2 ans avec le concours de plusieurs milliers de nîmois.
    Après un long échange, oui la proposition a été formulée que du fait de mon engagement apolitique dans ce grand projet citoyen, je conduise une liste de large union républicaine à même d’offrir une alternative raisonnable à un 3ème mandat du Maire Président Sénateur.
    Cette proposition n’a pas soulevé d’objection frontale et le 1er Fédéral du PS a alors souhaité qu’un certain nombre de membres de son parti figurent sur cette liste.
    Pourquoi donc une telle réaction à ce qui est et doit rester une concertation raisonnable autour d’un vrai projet citoyen ?
    Le PS aurait-il déjà bouclé sa liste et si tel était le cas, pourquoi avoir répondu à la proposition constructive de TPNA de travailler ensemble ?
    Quoi qu’il en soit, nous restons ouverts à la discussion, dans le calme, à l’abri des polémiques stériles et dans le seul intérêt qui vaille : celui des nîmoises et des nîmois.
    Jean-Paul Boré

  4. « du fait de mon engagement apolitique » : n’y a-t-il pas une erreur? Jean-Paul Boré n’a-t-il pas été pendant des dizaines d’années militant puis cadre du Pcf?

    Sans doute faut-il rectifier : « du fait de mon engagement politique », d’ailleurs dans la gestion d’une ville beaucoup de choix sont de nature politique (montant des impôts locaux : taxe d’habitation, taxe sur le foncier bâti, régime juridique du service de l’eau et de l’assainissement, choix des investissements, etc.).

    1. il faut voir la personne , sa compétance (son parcours),et ses idées (une nouvelle maniere de gérer les affaires locale );on a besion d’une nouvelle équipe ,d’une novelle maniere de voir les choses;on critique personne ,par contre Nimes a besion d’un nouveau cérveau ,d’un nouveau courant d’air qui pour seul objective l’ameliration du quotidien des Nimoises et des nimois.et Jean- Paul Boré seul candidat qui paurra changer les choses et le seul qui est contre les cumuls des mandats et il s’engage pour un seul mondat .voila l’exemple du courrage .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité