SantéSociété

VERGÈZE Le Préfet Hugues Bousiges au chevet des personnes âgées de l’EHPAD La Pinède

Hugues Bousiges rend visite ici à Mme Toulan, 103 ans
Hugues Bousiges rend visite ici à Mme Toulan, 103 ans

La simplicité. C’est ce qui est ressorti de la visite du Préfet Hugues Bousiges, ce mercredi après-midi, dans les locaux de l’EHPAD – établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes - La Pinède à Vergèze. Hugues Bousiges, en toute décontraction, a rigolé avec les résidents, a applaudi sur les airs des musiciens du foyer Hubert Pascal de Nîmes et a même provoqué un fou-rire chez Mme Toulan, 103 ans, la doyenne de l’établissement, fière de recevoir le représentant de l’Etat dans sa chambre qu’elle a complètement personnalisée.

Pendant plus d’une heure, le Préfet a visité les chambres individuelles de cet EHPAD qui accueille 90 résidents dont 80 en accueil définitif, 4 en accueil temporaire et 6 en accueil de jour. En moyenne, un mois à l’EHPAD La Pinède coûte près de 1 800 euros. Il a également découvert les accès ultra-sécurisés (seule une empreinte digitale permet de franchir certaines portes) qui empêchent un résident de sortir en pleine nuit ou à quelqu’un de s’introduire dans l’établissement. En compagnie du maire de Vergèze, René Balana, qui a mis à disposition les 15 000 m2 sur lequel est bâtie la résidence inaugurée en juin 2010, et de Marie D’Asta, la directrice de l’Etablissement, le Préfet a fini sa visite par les lieux de vie et notamment dans une grande pièce où l’attendaient les résidents parmi lesquels on trouve quatre centenaires. Touché par leur accueil, Hugues Bousiges a improvisé un discours : « Il était important pour moi de venir vous voir. Je suis attaché à nos anciens, à ce que vous avez fait pour nous. On a une dette à votre égard. Nous vous devons des jours heureux et de faire en sorte que votre vie soit la plus belle possible ». Une mission que s’attache à réaliser au quotidien Marie d’Asta et les cinquante infirmières, aides-soignantes et agents des services hospitaliers qui l’entourent.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité