A la uneActualité générale.ActualitésMunicipales 2014.Polémique.PolitiquePolitique.

BEAUCAIRE. C.André VS J.Bourbousson : Lequel a insulté l’autre en premier ?

Photo DR/OG
Photo DR/OG

Le combat politique fait rage à Beaucaire mais pas forcément de manière exemplaire. Plantons le décor. Samedi 26 octobre, en mairie, lors d'une réunion de quartier du centre-ville. La séance tenue par Jacques Bourbousson se passe bien et touche à sa fin, lorsque Christophe André, conseiller municipal de l'opposition et candidat sans étiquette aux prochaines élections municipales (Beaucaire 2014), prend la parole. "J'ai fait quelques remarques sur l'organisation de la réunion ainsi que sur le problème de stationnement à Beaucaire et j'ai contesté les chiffres de la délinquance que M. Bourbousson annonçait à la baisse. Il m'a alors interrompu prétextant que je rentrais dans un débat politique et a clôturé la réunion" précise Christophe André. Jusque-là, Jacques Bourbousson, maire de Beaucaire (UDI) ne conteste pas ce déroulé. Ce sont sur les faits suivants de la réunion que les versions divergent.

La version de Christophe André

"Je m'apprêtais à partir lorsqu'il y a eu une bousculade et M. Bourbousson s'est tourné vers moi et m'as dit : "Tu n'as pas de c...... !" Il a aussi proféré des insultes homophobes à mon encontre, une référence je suppose à la rumeur qui a couru lorsque j'étais attaché parlementaire de Jean Bousquet (député de la 1er circonscription du Gard de 1986 à 1997, NDLR). Des témoins ont tout entendu. Je lui ai répondu que c'était 'minable et inadmissible' mais je ne suis pas rentré dans le jeu des insultes. Mais je lui ai demandé de s'expliquer avec moi en tête à tête, ce qu'il a refusé." Dès samedi, Christophe André a déposé plainte au commissariat de Beaucaire pour injures et propos homophobes. "Ce n'est pas la première que M.Bourbousson m'insulte, il m'avait déjà traité de "petit con" mais là, il est allé trop loin. Je pense que ce pétage de plomb est lié à ce tract daté de 2008 dans lequel il est inscrit que M. Bourbousson avait été soutenu par le FN au premier tour, qui a fait une nouvelle apparition dans les boites aux lettres des Beaucairois et que j'ai mis sur ma page facebook et sur le site Beaucaire2014.com. Je ne vois que ça parce que sinon, la réunion s'était bien passée."

La version de Jacques Bourbousson

La réunion du 26 octobre se termine. "Les gens satisfaits des échanges ont quitté la salle dans le calme, certaines personnes ont même applaudi. C'est à ce moment là, que Christophe André m'a invectivé, insulté et bousculé d'un coup d'épaule. Je n'ai pas pu laisser passer cette agression. Pendant plus d'une heure, les débats ont été courtois et constructifs, et le conseiller municipal minoritaire a voulu détourner l'objectif de la réunion. Il est prêt à toutes les sournoiseries pour pouvoir exister et faire le buzz dans la presse. Cet incident m'a remis en mémoire les excès de famille du passé. Qui a pété les plombs ? Qui a attrapé le maire par la chemise ? Qui rend la campagne difficile ? Quand on a des ambitions pour Beaucaire, doit on agir de la sorte ? Pour ma part, je continuerai à travailler dans la sérénité, en ayant toujours à l'esprit le rassemblement de tous les beaucairois, vis-à-vis des dangers qui nous guettent et qui sont attisés par ceux qui divisent Beaucaire et ternissent son image."

Les policiers ont entendu dès ce lundi 28 octobre les premiers témoins... A suivre !

S.Ma

Etiquette

3 réactions sur “BEAUCAIRE. C.André VS J.Bourbousson : Lequel a insulté l’autre en premier ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité