Faits Divers

NÎMES. Professeur, policiers, pompiers et chauffeur de bus, tous ont été victimes de jets de projectiles

Cette rencontre avec Coco a été animée par le journaliste, Vincent Nouzille. Elle était la première invitée des rendez-vous mensuels de la librairie de la place aux Herbes et de ses amis et marquait le début du festival de la bande dessinée d'Uzès. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Google maps
Google maps

Trois jours à Nîmes, et trois affaires menées par la police de Nîmes pour des jets de projectiles. Le premier épisode a eu lieu le 14 novembre. Trois individus extérieurs au collège Condorcet, ont jeté des pierres et une canette de bière en direction d'un professeur entouré d'élèves, dans la cour de récréation. Aucune personne n'a été touchée. Une enquête est en cours.

Autre enquête en cours pour les mêmes faits (aucun lien n'est établi entre les deux affaires) qui se sont déroulés le 15 novembre à 19 heures. Cette fois-ci, les individus s'en sont pris au bus 306 ligne B. Aucun blessé n'est pas déplorer.

Le lendemain encore, à 19h10, place Claude Debussy, des sapeurs-pompiers et des policiers intervenant sur un incendie de voiture ont été la cible de jets de projectiles.

S.Ma

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité