Actualité générale.Actualités

LA GRAND-COMBE Dix bâtiments communautaires accessibles aux handicapés

Présentation des travaux de mise en accessibilité par Patrick Malavieille. Photo DR/EB
Présentation des travaux de mise en accessibilité par Patrick Malavieille. Photo DR/EB

Dans le cadre de la loi sur le handicap de 2005 dont l'objectif est de rendre l'ensemble des bâtiments accessibles aux personnes à mobilité réduite sous 10 ans, le Pays Grand'Combien n'a pas traîné à réaliser un premier projet sur dix structures communautaires.

Alors que l'échéance de 2015 fixée par la loi sur le handicap pour une accessibilité universelle arrive à grand pas, le Pays Grand'Combien peut se satisfaire d'avoir déjà terminé un premier projet de mise aux normes, à l'heure où de nombreuses communes sont encore bien loin du compte. Dix bâtiments communautaires sont désormais accessibles aux personnes handicapés. Il s'agit, à La Grand-Combe, de la Maison des jeunes Gaston Lombardi et de la piscine, de la salle polyvalente Denis Aigon, des bureaux de l'Hôtel de communauté, de la Maison du mineur et de la médiathèque Germinal. La maison des associations des Salles-du-Gardon, la salle polyvalente et la médiathèque Jean-Pierre Chabrol à Cendras ainsi que le vélodrome Louis Riquet et la bibliothèque à Branoux-les-Taillades ont également bénéficié de ces travaux. À cette liste, s'ajoutent des structures déjà accessibles aux handicapés telles que la salle Marcel Pagnol, l'Office intercommunal de tourisme et les tribunes du stade André Drulhon à La Grand-Combe sans oublier la bibliothèque de Laval-Pradel. "L'objectif est de permettre à nos concitoyens de pouvoir être considérés comme des citoyens à part entière" souligne Patrick Malavieille, maire du village et président du Pays Grand'Combien. 220 000 euros ont été mobilisés pour la réalisation de ces aménagements, sachant qu'un ascenseur à lui seul coûte environ 60 000 euros.

Une priorité. Pour André Roussel, vice-président départemental de la Fédération nationale des accidentés du travail et des handicapés (Fnath), "les travaux effectués correspondent bien aux attentes exprimés" notamment à La Grand-Combe où "il y a beaucoup de personnes âgées malades" pour lesquelles cette mise en accessibilité est importante. Leur parole et leur souhait ont été portées par André Roussel à Patrick Malavieille. "Il y avait une vraie motivation de la part des élus à respecter cette date de 2015 et, roulant ma bosse dans tout le département, je m'aperçois que La Grand-Combe n'est pas en retard" par rapport à d'autres. D'après Claude Cerpedes, directeur des services techniques, "une seconde tranche de travaux sur six ou sept autres bâtiments" apparaît nécessaire. Cependant, de tels aménagements ont un coût "mais humainement, cela n'a pas de prix" conclut Patrick Malavieille.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité