Actualité générale.ActualitésFaits Divers

NÎMES Les trains ne circulent plus après un suicide sur les voies

Tony Vignac travaille comme tatoueur au Chat Vrillé, à Bagnols-sur-Cèze. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Photo d'illustration.
Photo d’illustration.

La mort est intervenue ce soir sur les rails de la Sncf. En effet, la circulation des trains est interrompue depuis 18 heures entre Nîmes et Montpellier, après un suicide. L’accident serait survenu dans l’Hérault, à hauteur du lieu-dit Les Mazes à Saint-Aunès. Le trafic devrait reprendre au cours de la soirée, une fois les constations d’usage terminées.

 

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité