A la uneActualité générale.Actualités

ESCALADE À Brignon, les grimpeurs veulent aller toujours plus haut

Les cinq premiers au scratch se sont affrontés à la super finale. Photo DR/EB
Les cinq premiers au scratch se sont affrontés à la super finale. Photo DR/EB

Ce week-end, de nombreux grimpeurs du Languedoc-Roussillon et des régions voisines se sont donnés rendez-vous sur les murs d'escalade de la Halle des sports de Brignon.

En organisant ce contest d'escalade, le Club Roc'n Pof de Brignon n'en est pas à son premier coup d'essai. En effet, l'événement a fêté ce week-end ses 10 ans et rassemble aujourd'hui une vingtaine de clubs des régions Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte-d'Azur et Rhône-Alpes. Soit 200 compétiteurs, dont 120 adultes et 80 enfants environ.

Une fête de l'escalade

Les plus âgés se sont affrontés hier, laissant la place aux plus jeunes aujourd'hui. Au programme : plusieurs épreuves avec 60 voies différentes réparties sur deux murs impressionnants, de plus de 10 mètres de hauteur. Chacun est libre de grimper autant qu'il le désire et les gagnants sont ceux qui ont enchaîné le maximum de voies dans le temps imparti, soit 6 heures 30 minutes le samedi et 4 heures 30 minutes le dimanche. Le tout "dans un esprit bon enfant" souligne Adrien De-Smidt, membre du bureau du Club. "L'idée, c'est de faire une fête de l'escalade" ajoute t-il, sans perdre de vue le but final : arriver en haut ! Et ce n'est pas toujours chose aisée. Sauf pour quelques grimpeurs de haut-niveau, venus tout droit de Montpellier participer à la manifestation hier.

Les cinq finalistes de la journée du dimanche se préparent à escalader une voie. Photo DR/EB
Les cinq finalistes de la journée du dimanche se préparent à escalader une voie. Photo DR/EB

Un événement inter-régional

"Nous avons l'un des plus beaux murs de la région" commente Rémi Gisbert, président du Club organisateur pour expliquer la réussite de l'événement. De plus, "il y a des voies pour tous les niveaux et les enfants peuvent grimper autant qu'ils veulent, ce n'est pas de la compétition classique". Hauts comme trois pommes, ces derniers ont de l'énergie à revendre, envie de réussir et de gagner ! "Ils sont très actifs" souligne Rémi Gisbert. Même pour ceux venus de Perpignan, dont le réveil a sonné très tôt ce matin. Le président du Club VO2 Max, situé à Cabestany plus exactement, est venu avec sept enfants, âgés de 7 à 11 ans, accompagnés de leurs parents. "Cela fait trois ou quatre ans que nous venons à Brignon. C'est une belle compétition pour nos petits car c'est l'un des seuls clubs qui a un mur suffisamment grand ! Pour eux, c'est l'événement majeur de la saison sportive". Entre les épreuves, les élèves du collège de Brignon ont donné un spectacle de danse sur les murs d'escalade.

À l'issue du week-end, 54 participants ont reçu une récompense et son repartis avec des souvenirs plein la tête et peut-être aussi quelques courbatures !

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité