A la uneInsolite

INSOLITE La crèche de l’abbé Jeanjean déplace les foules depuis 70 ans

la crèche animée de Parignargues
la crèche animée de Parignargues
la crèche animée de Parignargues

Un rémouleur qui aiguise ses couteaux. Un forgeron qui passe son fer de la forge à l’enclume. Un veilleur de nuit qui surveille du haut de sa tour de guet. Non, vous n’êtes pas au salon des métiers d’antan mais à la crèche animée de Parignargues. Cette crèche a été créée dans les années 40 par l’abbé Jeanjean, le prêtre des paroisses de Parignargues et de la commune voisine Saint-Mamert. Jusqu’à sa mort en 1971, à l’âge de 72 ans, l’homme de foi viendra régulièrement ajouter de nouvelles pièces à sa création qui  attire chaque année de nombreux curieux. « L’an dernier, confirme Gisèle Morlais, une bénévole de l’association ‘la crèche animée de Parignargues’, on a reçu 5.000 visiteurs. J’espère qu’on en fera autant cette année ».

L’autre particularité de cette crèche animée, c’est la solidarité qui s’est formée autour d’elle. Depuis près de 40 ans, des bonnes âmes se relaient pour que la crèche reste en vie, pour que les pièces ne rendent jamais l’âme. « Et ce n’est pas si évident, intervient Gisèle. Il y a beaucoup de mécanismes que l’abbé avait fabriqué lui-même et d’autres avec des pièces d’époque que l’on ne trouve plus aujourd’hui. C’est un gros travail ». Heureusement, les bricoleurs du village, mis à contribution, trouvent toujours une astuce, une parade pour que la magie continue d’opérer.

L'abbé Jeanjean
L’abbé Jeanjean

La solidarité vient aussi des visiteurs qui, par leur générosité, permettent la restauration de la crèche et de l’église. Ils permettent enfin d’aider l’association la « Calebasse de Ouahigouya » qui intervient au Burkina-Faso. Une volonté de l’abbé Jeanjean qui, en avance sur son temps, souhaitait que ses « successeurs » aident les œuvres humanitaires. L’abbé peut être fier, la relève a été bien assurée.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité