A la uneActualité générale.ActualitésPolitique

ALÈS. Robert Hue et José Bové soutiennent la liste PS aux municipales

José Bové (EELV) et Robert Hue (MUP), aux côtés du candidat PS Benjamin Mathéaud
José Bové (EELV) et Robert Hue (MUP), aux côtés du candidat PS Benjamin Mathéaud
José Bové (EELV) et Robert Hue (MUP), aux côtés du candidat PS Benjamin Mathéaud

Robert Hue, ancien président du Parti communiste français et sénateur, et José Bové, député européen Europe Ecologie les Verts étaient tous deux présents, ce soir, aux côtés du socialiste Benjamin Mathéaud, candidat aux municipales à Alès. Objectif: lui apporter son soutien « pour la victoire de la gauche ».

« Il existe une chance pour la gauche de gagner cette ville, il faut la saisir. J’invite les citoyens à massivement voter utile pour les municipales. Le combat d’une gauche contre l’autre n’est le bon combat. Je soutiens Benjamin Mathéaud parce qu’il conduit une liste de rassemblement. La preuve en est, notre présence, avec José Bové. Il y a bien longtemps que nous n’avons pas partagé la même tribune« , assure Robert Hue, suivi par son camarade d’Europe Ecologie. « Les gens ont besoin que l’on s’occupe d’eux, pas de projets pharaoniques comme celui du golf, aberrant tant écologiquement que financièrement. Le projet des socialistes propose une autre vision pour Alès, le rassemblement. C’est avec des listes diverses qu’on avance« , affirme l’altermondialiste.

Et si certains se posent des questions quant à ce soutien, les deux hommes restent impassibles et assument pleinement. « Je ne me retrouve pas dans la stratégie du Front de gauche. Elle mène à l’impasse. Je ne suis pas socio-démocrate mais un progressiste, et je suis dans une démarche de construction. Le Front de Gauche est dans la division. J’étais à Montpellier ce matin pour soutenir le candidat PS, et des élus communistes étaient présents également« , explique le fondateur du Mouvement unitaire progressiste qui a soutenu la candidature de François Hollande dès le premier tour en 2012. « Certains veulent faire de cette campagne une élection nationale. Or le résultat des municipales aura peu d’incidences sur le chômage. Il ne faut pas confondre les genres« , ajoute José Bové.

Benjamin Mathéaud est en meeting ce soir à la salle Jules Cazot. José Bové et Robert Hue sont à ses côtés, tout comme Edouard Martin, ancien syndicaliste de Florange et tête de liste PS aux élections européennes de mai prochain dans le Grand Est.

 

 

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Articles similaires

2 commentaires

  1. C’est un peu le mariage de la carpe et du lapin.
    Il y a longtemps que Robert Hue n’est plus communiste, et que José Bové s’est acheté une conduite.
    A croire qu’ils vont bientôt finir au Modem.

  2. Edouard MARTIN était absent mais le meeting a été une réussite. Il faut espérer que les listes de gauche se retrouvent au second tour et mettent un terme au système clanique et affairiste qui prévaut sur la ville et l’Agglo puisque Roustan et son éminence grise Rivenq détiennent tous les pouvoirs depuis trop longtemps. Finalement, on a sur Alès, un système UMP à la soviétique mais les soviets sont constitués par la classe locale privilégiée et toute la clique un peu alimentaire de Regain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité