A la uneActualité générale.Actualités

ALÈS Didier Martin avec les jeunes pour la semaine de l’industrie

Michel Debouverie, directeur du site, avec François Ambroggiani, sous-préfet, Didier Martin, préfet, et les élèves. Photo DR/E.B.
Michel Debouverie, directeur du site, avec François Ambroggiani, sous-préfet, Didier Martin, préfet, et les élèves. Photo DR/E.B.

Dans le cadre de la semaine de l'industrie, l'usine Merlin Gérin, spécialisée dans la fabrication de disjoncteurs, a ouvert ses portes aux jeunes. Ce matin, le préfet du Gard Didier Martin, le sous-préfet d'Alès François Ambroggiani et le directeur départemental de la Direccte Richard Liger ont participé à une visite avec des élèves du Lycée Victor Hugo de Lunel.

Ils sont en classe de seconde professionnelle électrotechnique et sont venus découvrir ce matin à Alès les spécificités de l'usine Merlin Gérin, filiale du groupe Schneider Electric. Le préfet du Gard, le sous-préfet d'Alès et le directeur de la Direccte ont accompagné ces jeunes pour cette visite, commentée par Michel Debouverie, directeur du site. Ce dernier a d'abord présenté l'entreprise en quelques chiffres : 118 millions d'euros de chiffres d'affaires, 35 millions de disjoncteurs fabriqués sur une année, 370 employés... "Notre ambition, c'est d'être pro-actifs et passionnés, avec une vision d'avenir. Nous devons avoir des qualités techniques et de service qui soient parfaites pour servir nos clients" a commenté le directeur. Et de poursuivre : "L'usine n'est jamais fermée. Elle fonctionne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 autour de deux ou trois équipes".

Photo DR/E.B.
Photo DR/E.B.

Direction ensuite les ateliers de fabrication. Bouchons d'oreilles, chaussures à coque et gilet jaune y sont de rigueur. Par groupe, les visiteurs ont parcouru les allées, observé le fonctionnement des machines et le processus de fabrication, pendant que l'équipe du matin était à la tâche. Au fur et à mesure des différents postes de travail, le directeur a présenté aux élèves les jeunes recrues de l'entreprise, qui ont obtenu leur diplôme il y a peu. "J'ai un BTS mécanique et automatismes industriels" répond l'un d'eux à un lycéen intéressé par ses études.

"Cette semaine permet de montrer à nos jeunes que dans l'industrie, il y a des postes à prendre. L'industrie gardoise intéresse particulièrement : la preuve, nous recevons vendredi dans le département Arnaud Montebourg (ministre de l'économie, du redressement productif et de l'économie, Ndlr)" déclare Didier Martin. Pour François Ambroggiani, nouveau sous-préfet d'Alès, cette visite d'entreprise était sa première dans la capitale cévenole.

E.B.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité