Actualité générale.Actualités

ALÈS Comme chaque année, la Féria de l’Ascension sera familiale

Jean-François Ducamp, Max Roustan et Didier Cabanis ont présenté le programme de la Féria de l'Ascension. Photo DR/E.B.
Jean-François Ducamp, Max Roustan et Didier Cabanis ont présenté le programme de la Féria de l'Ascension. Photo DR/E.B.

Dans un mois, la 23e édition de la Féria de l'Ascension battra son plein dans la capitale cévenole. Du 28 mai au 1er juin, parmi les traditionnelles manifestations taurines, de nombreuses animations et nouveautés seront proposées dans la ville.

"L'objectif est toujours le même, c'est-à-dire conserver cet esprit de famille. De toute façon, on ne concurrencera jamais les Féria d'Arles, de Béziers ou de Nîmes" a déclaré Max Roustan ce matin, lors de la présentation du programme. En parallèle, la ville souhaite "garantir la sécurité au maximum" avec l'aide notamment de la vidéoprotection "pour que chacun puisse se promener tranquillement jusqu'à une heure du matin", a ajouté le maire.

Les rendez-vous incontournables

Les hostilités débuteront mercredi 28 mai avec un spectacle camarguais à 21 heures aux arènes du Tempéras et une pégoulade en centre-ville - nouveauté cette année -, composée uniquement de fanfares. Le concours d'abrivado est prévu en fin de matinée le lendemain, au départ de la place Saint-Jean, avant le Trophée des As qui se déroulera à 16h30 aux arènes. Le soir, les arènes accueilleront la ganaderia du Vert Galant à 21h30. Le vendredi, la course Gardonnenque prendra son départ au Pont Vieux, dans le lit du Gardon, à 15h30. Le soir, nouveau spectacle camarguais dans les arènes. Samedi et dimanche, deux corridas sont attendues à 17h30 : celle de Yonnet pour Paulita, Augustin de Espartinas et Camille Juan, et la grande corrida-concours avec six toros de six ganaderias différentes pour Rafaelillo, Salvador Vega et Alberto Lamelas.

Les nouveautés de l'année

Aux côtés de ces traditionnels temps forts, de multiples animations feront vivre la ville avec des nouveautés le samedi. En effet, un atelier de découverte tauromachique sera proposé aux arènes à 10h30 pour les personnes munies d'une place de corrida ou d'une invitation. À 14 heures, une course de chars éveillera le lit du Gardon au départ du Pont Vieux. Un concours de rodéo prendra place sur la place Barbusse à 16h30. La place de l'hôtel de ville recevra chaque jour entre trois et cinq groupes de musiques. "Tous les genres musicaux seront là" précise Jean-François Ducamp, directeur du Pôle temps libre de la mairie.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité