Actualités Gard.Autres sports

ALES. Le grand prix camion, rendez-vous des passionnés de sports mécaniques

 

Pas de grasse matinée pour les amateurs de sports mécaniques. DR/EL
Pas de grasse matinée pour les amateurs de sports mécaniques. DR/EL

Des milliers de spectateurs sont attendus depuis hier au Pôle mécanique d'Alès pour le grand prix camion. L'occasion pour eux de se retrouver entre passionnés de sports mécaniques tout en profitant d'une journée ensoleillée en famille ou entre amis.

Au-dessus du circuit vitesse, quelques centaines de personnes venues de toute la France attendent avec impatience la reprise des courses ce matin, suite à une panne légère. Certaines ont fait plus d'un kilomètre à pied pour venir car il a fallu se garer sur la rocade. Mêlé à un public plutôt matinal pour un jour de repos dominical, Cédric dirige une entreprise de travaux publics et possède quatre camions dans le Var. Aujourd'hui dimanche, il a profité d'une journée avec son fils de 9 ans pour voir les camions sous un autre jour : "C'est la première fois que je viens à Alès mais j'ai été au circuit du Castellet l'an dernier. J'aime bien ça, c'est mon métier, et le petit adore ça aussi", explique-t-il. Patrice de son côté n'est pas du métier mais a tenu pendant plusieurs années une association de voitures de courses de côte : "Je viens de temps en temps, j'aime les sports automobiles en général", souligne le Saint-Martinois.

19 concurrents  participent à la première manche de la Coupe de France de camion, ce dimanche à Alès. DR/EL
19 concurrents participent à la première manche de la Coupe de France de camion, ce dimanche à Alès. DR/EL

Même les femmes s'y mettent sans broncher. "Aujourd'hui, c'est des camions, ça change un peu des voitures. Mon époux a fait des courses quand il était plus jeune et il est mécanicien. Mon plus grand de 13 ans a suivi ses traces et a toujours besoin de bricoler. Mon cadet et moi les suivons avec plaisir, même s'il faut pas que ce soit tous les dimanches comme ça!", assure la mère de famille qui vient d'Aubenas (13). Jocelyne quant à elle suit régulièrement son mari Hubert qui ne jure que par les motos et les autos : "Moi aussi ça me plait. Et puis c'est normal de suivre mon époux, on est marié pour le pire et le meilleur!", lance-t-elle avec humour. Même chose pour Jessica, qui accompagne tendrement son petit-ami Medhi, mécanicien à Clermont-l'Hérault. "Je viens pour lui, mais j'aime bien ça quand même!".

4 courses de 30 minutes départagent les 19 candidats professionnels et amateurs venus de France et d’Europe jusqu'à ce soir. Cette épreuve renommée sur le plan national se déroule pour la 4e fois à Alès, à la demande de la fédération. Les manches suivantes se dérouleront au Mans, à Clermont-Ferrand, à Toulon et à Nogaro (Gers).

 

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité