A la uneCultureFéria d'Alès.

FERIA D’ALES Les anti-corrida se font entendre

Cet après-midi, à Alès (TA)
Cet après-midi, à Alès (TA)

Ils étaient environ 1400 selon la police dans les rues d'Alès aujourd'hui (5000 selon les organisateurs) pour la grande manifestation unitaire anti-corrida, organisée par plusieurs collectifs, comme le CRAC Europe, la Fondation Brigitte Bardot ou encore Animaux en Péril.

Sur son passage, le bruyant cortège et en premier chef le président du CRAC Europe Jean-Pierre Garrigues a interpellé les passants, notamment en citant le philosophe Michel Onfray (« Les aficionados sont des barbares, des sadiques et des lâches ») et en égratignant le maire d'Alès Max Roustan « qui dit qu'il déteste la corrida et qui en organise depuis 19 ans ».

Le président du CRAC Europe Jean-Pierre Garrigues (2e en partant de la D) harangue la foule rue Pasteur (TA)
Le président du CRAC Europe Jean-Pierre Garrigues (2e en partant de la D) harangue la foule rue Pasteur (TA)

Le cortège s'est finalement arrêté comme prévu devant la clinique Bonnefon, et quelques échauffourées sans gravité se sont produites. Le mouvement s'est dispersé vers 19h45, avant la fin de la corrida de l'après-midi. L'important dispositif policier mis en place (300 hommes déployés en plus des agents de police municipale) a prévenu les débordements.

Plus d'informations à venir sur Objectif Gard.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

12 réactions sur “FERIA D’ALES Les anti-corrida se font entendre”

  1. a cause de cette manifestation ja n’ai meme pas pu entrer a Ales hier pour aller faire la fete est ce que vous aurez le courage d’aller manifester a Nimes la semaine prochaine ou il y a des corridas tout les jours

    1. Le COURAGE ?
      Mais de quel courage parlez-vous Miss Domi 30 ?
      De celui qui consiste à torturer un animal prisonnier ou bien du courage de ceux qui osent se prononcer pour un monde dans lequel des psychopathes aux intérêts multiples, armes blanches à la main, ne feront pas la loi ? C’est à dire contre la Corrida…., la tauromachie et ses multiples intérêts financiers….
      Sans doute avez-vous pris l’habitude de considérer que torturer un animal est un acte de bravoure ? Remettez-vous en question, que Diable ! Mettez-vous à la place du taureau !!!!!!!
      Et de quelle « fête » parlez-vous ? Mais oui, nous pourrions tous faire la fête joyeusement ! Sauf si cette fête implique la torture d’animaux qui, tout comme vous et moi, veulent vivre et certainement pas se retrouver face à des hommes qui délirent, armes blanches à la main, sur leur virilité, leur courage !
      Vous souhaitant plein de fêtes normales, Miss Domi 30, tout comme j’en souhaite à tous les enfants du monde et aux adultes n’ayant plus de comptes à régler avec leur « puissance ». Oui, Miss Domi… Un autre monde se lève ! Qui ne sera plus sinistre !

  2. Et oui, mais quand les routiers bloquent les autoroutes, c’est pareil, il faut bien qu’ils se fassent entendre. Je salut leur combat, petit à petit les corridas vont disparaitre, voyez à Alès hier, arènes à moitié vides, ou à moitié pleine (c’est comme le verre des belges).

  3. Merci pour ce commentaire monsieur Allard
    Oui il y avait au moins 1500 personnes, hier, à Alés, pour crier leur détermination à voir, un jour, les corridas disparaître du paysage Français.
    Monsieur Garrigue et ses amis font preuve d’un courage physique et moral qui force mon admiration.
    Non seulement ils défendent une cause éthique- évidente pour tout individu à la sensibilité « normale »- mais ils contribuent à faire respecter les lois républicaines d’égalité des droits et devoirs de chaque citoyen devant la loi.
    Sa détermination n’a d’égale que sa capacité à maintenir le calme de ses troupes! Grace à lui les échauffourées ont été sans gravité….
    Pourtant, la complicité des pouvoirs publics avec le monde taurin a quelque chose de révoltant: que ce soit l’inscription de la corrida à notre Patrimoine culturel, ou les déclarations de notre ex-ministre de l’intérieur, ou les subventions de tous ordres affectées a ces spectacles….
    Tous ces dénis de démocratie ne peuvent qu’engendrer une opposition grandissante!
    Nos dirigeants feraient bien d’en prendre conscience!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité