A la uneActualité générale.Actualités

BAGNOLS Savez-vous déguster le vin ?

Le viticulteur Louis Lefebvre en pleine explication, samedi à l'Espace Rabelais (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le viticulteur Louis Lefebvre en pleine explication, samedi à l'Espace Rabelais (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Une dizaine d’apprentis œnologues se sont réunis samedi matin à l’Espace Rabelais de Bagnols pour s’initier à l’œnologie.

Autour de Louis Lefebvre, membre de la Compagnie des Côtes du Rhône et viticulteur à Colombier, le public a pu en apprendre pas mal en l’espace d’une heure.

De l’importance de la couleur de la pièce

Six vins, 1 rosé, 2 blancs et 3 rouges venus de différents domaines de la côte du Rhône gardoise, étaient proposés au public.

En préambule, Louis Lefebvre a rappelé que « la dégustation, c’est fait pour se faire plaisir. » Ça va mieux en le disant.

Le viticulteur a ensuite donné ses conseils pour déguster le vin dans les conditions optimales, et il faut bien avouer qu’on n’aurait pas instinctivement pensé à tout. Prenez par exemple la pièce dans laquelle on effectue la dégustation : « il est préférable de déguster dans une pièce de couleur blanche, pour mieux distinguer la couleur du vin », ou encore, même si c’est plus évident, « faire attention aux odeurs parasites, comme les parfums ou les vêtements en cuir. » 

Le verre a également son importance pour Louis Lefebvre : « Il existe une forme officielle pour les dégustations. Il doit avoir un pied, et un ballon pour aérer le vin. » Un conseil à bien mémoriser, puisque « deux verres différents peuvent donner l’impression de goûter deux vins différents. »

« Des notes de fruits rouges »

Suit la dégustation, et un rituel s’installe : d’abord pencher le verre, pour distinguer la couleur, la robe. Elle donnera de précieuses informations sur l’âge et le goût auquel on peut s’attendre. Ensuite, faire légèrement tourner le verre, pour aérer le vin, afin que celui-ci dégage toutes ses saveurs, puis le sentir.

« Celui-là a des notes de fruits rouges », entend-on. Au fond de la salle, une voix confirme : « De la groseille ». Plus tard, c’est « des notes de fleurs blanches » qui seront repérées. Puis on prend une gorgée, qu’on garde en bouche quelques secondes, avant de la recracher. Ou pas, c’est selon…

Pédagogue, Louis Lefebvre répondra aux différentes questions, notamment sur le processus de vinification ou encore les sulfites. « Notre meilleure promotion, c’est d’éduquer les gens au vin », explique-t-il. Dans la salle de l’Espace Rabelais, un consensus se dégage : « c’est intéressant, on en apprend beaucoup. »

La prochaine initiation à l’œnologie se tiendra samedi prochain à 11 heures à l’Espace Rabelais, place Mallet.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité