A la uneActualité générale.Actualités

PONT-ST-ESPRIT Une collecte de sang sous les couleurs de la fête et du Brésil jeudi

Un camion de collecte de l'EFS, à Nîmes en 2012 (Photo : EFS)
Un camion de collecte de l'EFS, à Nîmes en 2012 (Photo : EFS)

L’ambiance sera festive jeudi toute la journée sur la place de la République de Pont-Saint-Esprit.

Alors que la coupe du Monde bat son plein, l’Etablissement Français du Sang (EFS) a choisi de donner des couleurs brésiliennes à sa grande opération de collecte spiripontaine. « Nous aurons deux camions ainsi qu’un village événementiel sur la place, explique Alexandra Luchez de l’EFS. Il y aura une animation gonflable de tirs au but, pour l’ambiance coupe du Monde et une ambiance musicale brésilienne. »

« Faire voir la collecte autrement »

Car oui, la collecte de sang, ça peut être festif : « on souhaite faire voir la collecte autrement, espère Alexandra Luchez. Et montrer que comme le foot, le don du sang est un jeu collectif. » Par ailleurs, cette collecte se veut plus visible pour recruter de nouveaux donneurs.

L'animation de tirs au but, à Toulouse en 2011 (Photo : EFS)
L'animation de tirs au but, à Toulouse en 2011 (Photo : EFS)

Car l’été arrive. La belle saison, plus prolifique en accidents en tous genres, provoque une augmentation des besoins en sang. Pour Alexandra Luchez, « il vaut mieux qu’on commence l’été avec de bonnes réserves de sang. »

Les spiripontains généreux en sang

Cette collecte de sang plus festive qu’à l’accoutumée est aussi une manière de remercier les nombreux donneurs de Pont-Saint-Esprit. Parce que les spiripontains sont généreux : « entre 500 et 600 dons sur les cinq rendez-vous annuels », se félicite l’EFS.

Un effort à ne pas relâcher : 10 000 dons sont nécessaires chaque jour en France pour subvenir aux besoins des malades.

Le don de sang est ouvert aux personnes de 18 à 70 ans. La collecte se tiendra demain jeudi de 8h30 à 18h30 sur la place de la République à Pont-Saint-Esprit.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité