Actualité générale.Actualités

TALENTS DES CITÉS Un lauréat d’Alès désigné pour l’édition 2014

talents des cités 2014_ban1

 

Tout au long du mois de juin, 22 jurys organisés par BGE ont désigné les lauréats régionaux du concours Talents des Cités 2014. Objectif : distinguer et attribuer le label « Talents des Cités » à une quarantaine de créateurs d’entreprises et porteurs de projets installés dans des quartiers prioritaires de la politique de la Ville, issus de toute la France.

En Languedoc-Roussillon, les jurys viennent de désigner les deux lauréats régionaux de l’édition 2014 du concours Talents des Cités.

Prenant en compte différents critères pour évaluer et départager les candidats, tels que leur parcours (motivation, profil entrepreneurial), la viabilité économique et financière de leur projet, et l’impact de leur activité sur le quartier (création de lien social et d’emplois), les jurys régionaux ont
désigné : Faïçal KARNAOUI, lauréat dans la catégorie « Création » et Salim ZEIN, lauréat dans la catégorie « Emergence » qui remportent respectivement un prix de 2000€ et 1000€, ainsi qu’une campagne de communication régionale.

Ces deux lauréats concourent désormais pour le Prix National Talents des Cités. En Septembre : 10 lauréats nationaux seront distingués par un jury national parmi les lauréats régionaux. Ils recevront chacun un prix de 7000 € et seront parrainés par un des partenaires de Talents des Cités. Enfin, le 18 Octobre : le « Grand Prix Talents des Cités 2014 » et la « Mention spéciale 2014 » seront dévoilés au cours de la cérémonie de remise des prix dans le cadre prestigieux de l’hémicycle du Sénat. Les deux lauréats seront récompensés par un prix de 5000 €.

Il est important de préciser que Salim ZEIN était jusque là professeur à Alès. Agé 47 ans et titulaire de Masters 1 en histoire et en Ingénierie culturelle, Salim ZEIN a été professeur de Lettres dans un lycée professionnel jusqu’en 2012, date à laquelle il a fondé l’association ECDC (Eduquer, Créer, Divertir, Cultiver) dédiée à la diffusion des usages vidéo ludiques. Son objectif : créer un centre culturel numérique dans le but de développer des contenus numériques et de les diffuser à travers des ateliers itinérants.

Alors qu’il est professeur de Lettres dans un lycée professionnel, Salim ZEIN remporte avec sa classe le premier prix d’un concours pour un projet littéraire réalisé à l’aide d’un ordinateur. Ce succès confirme son intuition : les nouvelles technologies contribuent à ouvrir les horizons de publics en
difficulté. Il décide de lancer le projet ARCADEMIE. Implanté dans le quartier Gambetta, ce centre culturel numérique comprendra à la fois un studio de recherche et de développement destiné à créer des jeux vidéos pédagogiques et thérapeutiques ainsi que des classes numériques itinérantes qui auront pour rôle de diffuser ces contenus à travers des activités numériques d’éveil, d’apprentissage et de socialisation dans les écoles, centres de loisirs, médiathèques, associations, hôpitaux… Grâce à ce projet déjà primé plusieurs fois, ce Montpelliérain souhaite créer des emplois en donnant leur chance à des jeunes pas ou peu diplômés.

Salim ZEIN est accompagné dans sa démarche par l’ACEGAA.

 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité