A la uneActualités Gard.

ALES Le 26 juillet, les Fous chantants vont soulever les arènes avec Amel Bent

Jean-Claude Bernard, président de l'association des Fous Chantants. Eloïse Levesque/Objectif Gard
Jean-Claude Bernard, président de l'association des Fous Chantants. Eloïse Levesque/Objectif Gard

Rendez-vous dans quelques jours pour la 17ème édition des Fous Chantants, aux arènes d'Alès. 1000 choristes en herbe venus de toute la France s’entraîneront pendant une semaine avant le show final. Amel Bent les accompagnera.

Voilà 17 ans que les Fous Chantants existent, et pour cette nouvelle saison l'association organisatrice a décidé de mettre en avant les femmes pour leur rendre hommage. Le début des répétitions débutera le 19 Juillet et cela pendant une semaine. Un répertoire très vaste des années 50 jusqu'à aujourd'hui sera proposé tel que L’Hymne à l'amour de Piaf, L'Ave Maria de Caccini ou encore Je suis un homme de Zazie. Certaines chansons seront interprétées avec le concours d'Amel Bent qui se dit ravie de participer au spectacle.

Comme chaque année, les choristes sont des amateurs volontaires qui viennent des 4 coins de la France et parfois même de pays voisins (Belgique, Luxembourg, Russie), toutes les régions sont représentées. Ils sont hébergés et nourris pendant toute la durée des répétitions. « La convivialité et la bonne ambiance sont au rendez-vous et la joie de chanter ensemble peut se lire sur les visages », déclare Jean-Claude Bernard, président des Fous Chantants.

Des amoureux de la chanson

Depuis le début de l'aventure, en 1998, seulement 5000 personnes sont venues chanter : « le recrutement se fait de bouche à oreille, et de nombreux choristes sont des fidèles qui reviennent d'année en année. Certains rempilent même en amenant trois ou quatre amis. Toutefois, le thème choisi fait chaque année fluctuer le nombre de participants, il faut que ce soit intéressant pour les choristes. Quand on a fait Goldman, on a eu plus de chanteurs. Cette année, on en a un peu moins de 1000», affirme le président de l'association.

Et si certains morceaux semblent complexes pour des débutants, tels Someone like you de Adèle, l'organisateur est très confiant : « C'est le but ! Quand c'est compliqué, c'est motivant ! ». Et d'ajouter : « Nos chefs de chœur sont de grande qualité, ils font toujours un travail intéressant. Les différents voix mélangées rendent le spectacle formidable ».

La réflexion du 20ème spectacle est en cours de discussion : « Nous voulons marquer le coup! » insiste Jean-Claude Bernard qui a déjà quelques idées....

Pratique :

Sirius Plan et Triwap, les 19 et 20 juillet aux arènes à 21h30

1000 choristes et Amel Bent aux arènes à 21h45

Pauline Werkeyn

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité