A la uneActualitésFaits DiversFaits divers.Polémique.

MILHAUD Ras-le-bol : cinq cambriolages et un braquage en trois mois chez Esprit Cosy !

Esprit Cosy à Milhaud
Esprit Cosy à Milhaud

Marie et Sabine sont fatiguées, désemparées, abattues. En trois mois, les deux cogérantes d’un charmant spa situé à Milhaud ont été cambriolées et braquées à six reprises.

8 avril 2014, 24 avril 2014, 30 avril 2014, 11 mai 2014, 17 mai 2014, 27 juin 2014… La série de cambriolages dont ont été victimes Marie et Sabine est impressionnante. Les deux femmes, dynamiques et volontaires, sont à bout, épuisées par ces cambriolages à répétition. Pourtant leur aventure avait bien commencé : Esprit Cosy a ouvert ses portes en fin d’année 2011 et, depuis cette date, une clientèle d’habitués se presse pour profiter du jacuzzi, du sauna, des massages ou du salon de thé des deux femmes. Tout se passait bien jusqu’à ce mardi 8 avril : « Ca a été le plus gros cambriolage. On nous a tout pris, se souvient Sabine. Les ordinateurs, le matériel hifi, la caisse… Ils ont tout retourné. Même les boîtes de thé ont été vidées une à une ».  Pour les deux femmes, c’est un traumatisme. Elles ne le savent pas encore mais elles ne sont hélas pas au bout de leurs peines…

Une vitre brisée lors d'un cambriolage
Une vitre brisée lors d'un cambriolage

Deux semaines plus tard, le 24 avril, en pleine journée, un jeune homme cagoulé entre dans la boutique avec une barre de fer à la main. Marie est avec des clients. Sabine, elle, se retrouve seule face à l’individu. Tétanisée.  Heureusement, l’homme ne reste que quelques secondes et repart bredouille après avoir tenté d’attraper sans succès les sacs à main des clientes. Les autres cambriolages sont du même niveau : « Vu qu’il n’y a plus rien à voler, ils repartent avec des bonbons destinés aux clientes, témoigne Marie. La dernière fois, ils sont repartis avec des chips et un tuyau d’arrosage ! »

L'état du magasin après le passage des cambrioleurs
L'état du magasin après le passage des cambrioleurs

Révoltées, Marie et Sabine ont d’abord choisi de se protéger : « Au fur et à mesure des cambriolages, notre équipement s’est développé. Désormais, on a une caméra, une alarme de détection de mouvements et même un chien de garde dressé par des gendarmes ». Mais rien n’y fait : les voleurs viennent quand même. « J’ai une très très forte envie d’arrêter. Je ne suis plus en état de travailler : mon stress se ressent. Je prends des cachets », confie Sabine au bord des larmes. « En fait, on demande juste à faire notre travail et partir », rebondit Marie qui, comme sa collègue, est très remontée contre les gendarmes : « On en est à cinq cambriolages et un braquage et ils n’ont arrêté personne. Qu’est-ce qu’ils attendent ? L’autre jour, ils nous ont dit qu’ils ne pouvaient plus faire de rondes dans les villages à cause des fêtes votives. On se sent vraiment seules ».

Esprit Cosy - 1 Rue de la Gare, 30540 Milhaud. 09 82 31 43 45 ou sur ce lien

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

2 réactions sur “MILHAUD Ras-le-bol : cinq cambriolages et un braquage en trois mois chez Esprit Cosy !”

  1. Je comprends le ras le bol de ces 2 jeunes femmes, les forces de l’ordre qui ne font rien alors que je paris qu’ils savent très bien qui sont les auteurs…..
    peut etre attendent ils un drame de plus !

    nous sommes de tout coeur avec vous les filles ! courage !

  2. franchement vous avez du courage
    par contre la police n’a pas honte de laisser en liberte des auteurs quelle connait
    malheureusement la justice de ce pays ne fait pas correctement son travail et le maire pourrait au moins appuyer et renforcer les patrouilles avant qu’il n’arrive un drame
    bon courage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité