A la unePolitique

GARD Querelle sous tutelle à la fédération PS

Photo : Coralie Mollaret / Objectifgard
Photo : Coralie Mollaret / Objectifgard

L'audit sur les finances internes prévu après la mise sous tutelle de la Fédération du PS du Gard n'a dévoilé aucune malversation. Seulement des discordes politiques...

La rentrée du PS gardois s'annonce d'ores et déjà compliquée. Mise sous tutelle depuis le début de l'été, la Fédération PS du Gard, par le biais de son trésorier et 1er fédéral par intérim Joël Joissard, a délivré ce matin un premier compte rendu de l'audit sur les finances internes. Pour rappel, le 1er fédéral Stéphane Tortajada accusait son trésorier Bernard Casaurang de négligence dans le traitement d'une facture concernant un sinistre sur une toiture datant de 2007. Une facture qui ne sera réglée qu'en 2012. Une négligence dans le traitement des paiements, effectivement, mais qui témoigne surtout d'accusations disproportionnées. De son côté, Casaurang avait renvoyé la balle à Tortajada en l'accusant à son tour d'être dispendieux. Là encore, l'audit démontre une augmentation de 20 % des dépenses concernant des frais d'hébergement qui coïncident avec des événements nationaux ou le 1er fédéral Stéphane Tortajada devait se rendre. Pour Joël Joissard,  "ces accusations sont anodines et témoignent d'une fracture politique. Ils se sont trouvés des chicaneries pour désigner un coupable à leur propre incapacité à gérer la Fédération."

Un dernier examen de la commission en attente

Si l'audit n'aura révélé aucune malversation dans le cadre des accusations portées entre Casaurang et Tortajada, le trésorier par intérim M. Joissard reconnait que rien n'empêche de découvrir des casseroles sur d'autres dossiers. "L'audit justifiait de lancer une enquête avec deux expert comptables. Maintenant il va y avoir un examen plus approfondi par la commission sur le contrôle financier." Si l'heure est à la transparence des partis politiques, c'est la quatrième fois qu'une fédération locale est mise sous tutelle après celle des Bouches-du-Rhône en mars 2013, du Pas-de-Calais en juin 2012 et de l'Hérault en septembre 2010. De quoi faner quelques roses gardoises....

Baptiste Manzinali

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Articles similaires

3 commentaires

  1. Tout se tintamarre pour ça ?! Quand on veut tuer son chien on dit qu’il a la galle. En revanche quid de la procédure en responsabilité pour aller récupérer l’argent détourné ? Plus rien fini ?? Circuler y’a plus rien a voir …

  2. Joissard se nomme Jules et pas Joel
    Ce sera la commission de contrôle financier qui pourra dire si les  » accusations sont anodines ou pas .
    L’audit a vérifié qu’à chaque paiement correspond une facture ,mais pas semble t il la véracité des factures .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité