A la uneActualité générale.ActualitésInsolite

RAID AUDACE D’Euzet à Anduze, les premiers pas des familles dans les Cévennes

Les Kerbols à Vézénobres. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Les Kerbols à Vézénobres. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Le périple a commencé pour les 20 familles qui participent à cette deuxième édition du Raid Audace. Les premières énigmes ont été élucidées et les premières équipes ont déjà rejoint leur campement.

Depuis le top départ sur la place de la mairie un peu avant 15 heures, les aventuriers ont déjà eu, au fil de leur parcours, un bel aperçu des Cévennes gardoises. L'expédition a débuté sur une colline au-dessus d'Euzet-les-Bains, à la recherche d'un grotte qui porte le nom de l'un des plus célèbres des chefs et des prophètes camisards : Jean Cavalier. Tout le monde est parvenu à trouver facilement l'indice, hormis une famille qui a pris un peu de retard en se dirigeant vers une autre commune du même nom !

Après une épreuve de tir à la carabine toujours sur la commune d'Euzet, les familles se sont dirigées vers Vézénobres, où un nouvel indice les attendaient au creux de l'impasse des Camisards. Si certains n'ont pas voulu perdre de temps, d'autres comme l'équipe des Indiana n'ont pas hésité à s'accorder une petite pause bière et glace dans le charmant petit village de caractère. Pour Les Marmottes du 7-4, l'affaire a été un peu plus compliquée : "Nous avons pas le plan du village donc c'est pas évident de trouver notre chemin", indique le papa, venu de Thonon-les-Bains avec ses deux enfants et sa belle-fille. Et d'ajouter : "Cela dit, l'organisation est tirée à quatre épingles et l'équipe est très chaleureuse".

Les Marmottes du 7-4 à Vézénobres. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Les Marmottes du 7-4 à Vézénobres. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Prochaine étape : le Pont de Cassagnoles. Cette fois, il fallait monter dans un canoë et faire un aller retour sous le pont afin de trouver une nouvelle indication. L'équipe de Kerbols, venu de Plaisir, a apprécié l'exercice. "Il fait chaud donc une petite balade en canoë, ça rafraîchit ! D'autant que les paysages sont très jolis et le challenge est super !" Tour à tour, les équipes ont pagayé le plus vite possible car cette épreuve était chronométrée.

Le canoë était une épreuve chronométrée. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Le canoë était une épreuve chronométrée. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Dernier arrêt : Anduze et sa tour de l'horloge. L'indice à repérer devait permettre de trouver le campement, où les familles sont attendues ensuite. Il est 18h30 et les premières équipes ont les éléments qu'il leur faut. Ils savent à présent que leur bivouac se trouve à Luziers, un peu avant Mialet. En route, car l'aventure est loin d'être terminée !

Les Bougnats dans la tour de l'horloge d'Anduze. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Les Bougnats dans la tour de l'horloge d'Anduze. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité