Actualité générale.ActualitésPolitiquePolitique.

SÉNATORIALES Les magistrats du TGI garants du scrutin

Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Au premier plan : Jean-Michel Oules et Bernard Chevalier, les premiers vice-président du TGI de Nîmes et le maire de Saint-Hilaire-de-Berthmas Jean-Michel Perret. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Si aux municipales les assesseurs des bureaux de vote sont des conseillers municipaux ou des électeurs désignés par le maire, aux sénatoriales ce sont deux juges du TGI (tribunal de grande instance) et un conseiller général qui organisent le scrutin. Depuis ce matin 9 heures, les magistrats veillent à la bonne tenue de l'élection en comptabilisant, au fur et à mesure, les votes des 1860 grands électeurs (87 000 en France, NDLR) qui désigneront d'ici ce soir les trois sénateurs du département.

"Normalement, ce devrait être le président du tribunal de grande instance de Nîmes, mais elle est partie et nous n'avons toujours pas de remplaçant", explique Jean-Michel Oules. Si c'est avec une envie certaine que le premier vice-président du TGI de Nîmes regarde le beau soleil dominical, il n'en reste pas moins dévoué à sa tâche : "On vérifie que les grands électeurs soient inscrits sur la liste et surtout, qu'ils votent tous ou que leur suppléant désigné le fasse. Le cas échéant, ils écoperont d'une amende…".

A ses côtés, un autre premier vice-président Bernard Chevalier et le conseiller général par ailleurs maire de Saint-Hilaire-de-Brethmas,  Jean-Michel Perret,  surveillent l'élection et commenceront à dépouiller les 1860 bulletins de vote après 15 heures.

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité