A la uneActualités

NÎMES C’est aussi la crise au salon de l’immobilier

Allées désertes au salon de l'immobilier et de l'habitat. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Allées désertes au salon de l'immobilier et de l'habitat. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Allées désertes au salon de l’immobilier et de l’habitat. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Comment expliquer les allées désertes du salon de l’immobilier et de l’habitat dont l’entrée est pourtant libre ? Le beau temps ? La crise financière qui touche le portefeuille des Français ? Ce samedi après-midi ne marquera pas l’histoire du salon.

Malgré le peu d’entrain des Gardois pour ce salon, il n’en reste pas moins intéressant. A l’entrée, Latipha, salariée de PST Sécurité, une entreprise nîmoise située à Valdegour, propose un système de sécurité rassurant. Un couple s’est arrêté. Latipha détaille son produit : « Tout part de cet objet, la centrale, c’est le cerveau du système de sécurité. Ensuite, nous vous proposons des détecteurs de mouvements, des détecteurs de présence ou un SOS alerte agression avec fumée. Nous avons même une alerte silencieuse en cas de home jacking ». La société a pensé à toutes les configurations. Pour une maison de 100 à 120 m2, le prix de l’équipement tourne autour de 1 500€. Si le propriétaire choisit l’option télésurveillance, il faudra compter une quarantaine d’euros supplémentaires.

Latipha, salariée de PST Sécurité. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Latipha, salariée de PST Sécurité. Photo Tony Duret / Objectif Gard

La ville de Nîmes tient également un stand où sont répertoriés tous les sites qui devraient voir leur urbanisme se développer dans les prochains mois ou prochaines années. Le secteur Vedelin gagnera plus de 700 logements. A Hoche Université, on en comptera 450 de plus. Un gros projet est également prévu au Mas Lombard courant 2016. Dans le centre-ville, on mise davantage sur le renouvellement urbain comme dans les quartiers Richelieu et Gambetta.

D’autres misent sur les personnes âgées. Un pari d’avenir quand on sait que d’ici 20-25 ans, la population française devrait compter près de 7 millions de personnes âgées de plus de 80 ans. Le stand des Sénioriales est donc l’endroit opportun pour songer à ses vieux jours. « Attention, prévient le représentant de la marque, on n’est pas une maison de retraite. Les Sénioriales, c’est sécurité, loisirs et convivialité. C’est le Club Med des seniors qui n’ont pas envie d’aller en maison de retraite ».

Le salon permet des rencontres avec des professionnels de tous les horizons : paysagistes, agences immobilières, constructeurs, piscinistes… Demain, dimanche 26 octobre, la grande attraction de la journée sera la venue de l’animateur-agent immobilier vedette Stéphane Plaza. Il animera une conférence avant de se livrer à une séance de dédicaces. Il y a des chances que les allées soient un peu plus remplies.

Tony Duret

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité