Actualités

ALÈS Cérémonies du souvenir sur les carrés militaires

Cérémonie du souvenir ce matin au cimetière d'Alès. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Cérémonie du souvenir ce matin au cimetière d'Alès. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

L’association du Souvenir Français et les élus de la ville d'Alès ont défilé ce matin dans les allées des cimetières d’Alès et de Tamaris pour honorer la mémoire des militaires morts pour la France.

Les cimetières sont à l'heure du recueillement ce week-end. Comme chaque 1er novembre, des milliers de personnes viennent fleurir de chrysanthèmes les tombes de leurs défunts. Ce samedi matin, élus et anciens combattants ont rendu hommage aux victimes de guerre en déposant des gerbes sur l’ensemble des carrés militaires des cimetières d'Alès et de Tamaris.

Dans les trois cimetières gérées par la ville (Alès, Tamaris et Saint-Martin-de-Valgalgues), on dénombre environ 20 000 tombes, soit plus de 100 000 personnes. Parmi elles, le président de l'Union locale des anciens combattants Claude Couderc a récemment fait une étonnante découverte : celle du tombeau du Général Bancilhon, un ancien officier alésien ayant obtenu de multiples distinctions. Né en 1869 et décédé en 1952, il a notamment été médaillé par la ville de Paris pour avoir participé à la destruction de la Grosse Bertha, une très grosse pièce d’artillerie terrestre utilisée par l’armée allemande lors de la Première Guerre mondiale.

Tombe du Général Bancilhon. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Tombe du Général Bancilhon. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close