A la uneEconomie

GRAU DU ROI Le village vacances Azureva doit licencier les 2/3 de son personnel

Azureva au Grau Du Roi. Capture d’écran Google Maps.
Azureva au Grau Du Roi. Capture d’écran Google Maps.

Selon la direction du groupe Azureva, acteur du tourisme social et familial qui propose des hébergements en résidence, 253 postes devraient être supprimer d'ici janvier. L'agence du Grau Du Roi ne serait pas épargné.

Alors que la direction d'Azureva annonçait en septembre dernier son intention de procéder à une importante réorganisation de son siège et de l'ensemble de ses villages de vacances implantés en France, un PSE - plan de sauvegarde de l'emploi - devrait supprimer 253 postes en CDI, sur 395 postes, soit les 2/3 de son personnel. Depuis deux ans, un plan de mesures d'économies avait été mis en place alors que le groupe enregistrait déjà des difficultés "structurelles dans un environnement très concurrentiel, caractérisé par un marché de la location d'hébergements touristiques en recul et par une déflation des prix", apprend-on dans un communiqué. Malgré ces actions, cette baisse de l'activité n'aurait donc pas cessé et se serait accentuée au cours du premier semestre 2014. Ainsi, le 1 er et 2 octobre dernier, la direction présentait un projet de réorganisation de l'ensemble  de ses villages et de son siège nécessitant la diminution inévitable de son personnel. Selon le communiqué, la direction "entend présenter des mesures sociales d'accompagnement concrètes les mieux adaptées aux situations individuelles et collectives" et prévoit des reclassements, dont 194 postes devraient prochainement être proposés aux salariés.

1600 contrats saisonniers également menacés

Au delà des 395 CDI, l'activité saisonnière du groupe Azureva, spécialisée dans l'hébergement social et familial en résidences vacances, emploi chaque année 1600 personnes pour des contrats saisonniers. Ces postes devraient également subir indirectement une forte diminution. D'ores et déjà, Forçe Ouvrière dénoncent "l'absence de projets de développement et de stratégie" dans un communiqué publié sur le site officiel du syndicat, où l'on peut également lire : "L’incompétence a provoqué le gâchis. Depuis 2002, les exercices déficitaires s’accumulent au point d’atteindre une fois cumulés la somme colossale de 50 millions d’euros malgré les deux droits d’alerte déclenchés, en vain, par le Comité d'Entreprise en 2005 et 2014."

Au total, 38 villages repartis sur toute la France, sont concernés. Au Grau Du Roi, le personnel est à l'heure actuelle en attente d'informations supplémentaires. "On ne saura que d'ici fin janvier si le PSE va être accepté, donc il est difficile de communiquer des informations pour le moment", s'est exprimé Mme Bastide, employé d'Azureva au Grau Du Roi,avant d'ajouter : "Il y a une perte d'emploi massive et nous ne sommes pas épargnés". Six personnes sont employées au Grau Du Roi. D'après nos calculs, si Azureva devrait supprimer 2/3 de ses employés, alors quatre emplois sont menacés dans cette unique agence gardoise du groupe.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité