Actualités

PONT-SAINT-ESPRIT Chantier de bénévoles : Jeunesse et Reconstruction veut « remettre ça » en 2015

Les jeunes du chantier international, entourés d'élus et de membres de Renaissance du Vieux Pont-St-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les jeunes du chantier international, entourés d'élus et de membres de Renaissance du Vieux Pont-St-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le 5 décembre, c’est la Journée Internationale des Volontaires. Une occasion de célébrer l’engagement de celles et ceux qui s’engagent bénévolement.

Ainsi, Pont-Saint-Esprit a accueilli l’été dernier son tout premier chantier international de bénévoles, via l’association Jeunesse et Reconstruction, dont l’antenne locale est basée à Etoile-sur-Rhône, dans la Drome.

« Cette nouvelle place plaît. »

Une dizaine de jeunes venus de Corée-du-Sud, d’Espagne, d’Ukraine, de République Tchèque ou encore de Pologne ont rénové la place Lyautey en trois semaines. « C’était un chantier exemplaire, estime la déléguée régionale de Jeunesse et Reconstruction Antonine Hadjadj. Le projet a été positif, le chantier réalisé dans les temps et les jeunes ont même eu le temps de rénover des calades dans le centre-ville. »

Quant aux spiripontains, si « certains riverains n’étaient pas enthousiastes au départ, nous avons eu des bons retours à la fin, raconte Antonine Hadjadj. Cette nouvelle place plaît. »

Les jeunes du chantier international sur la place (Photo : Service Communication)
Les jeunes du chantier international sur la place (Photo : Service Communication)

À Pont, « il y a de quoi faire »

Sur le plan humain, « toutes les personnes impliquées ont été ravies », qu’il s’agisse des jeunes ou des équipes spiripontaines, notamment Rénovation du Vieux Pont-Saint-Esprit. Et Antonine Hadjadj de citer l’exemple du « super contact pris entre les volontaires et les résidents du foyer Lou Ventabren, qui accueille des personnes handicapées. A la base, c’était juste logistique, les volontaires allaient y préparer leurs repas, mais des liens se sont créés. On a fini par organiser une soirée repas et danse qui a été un gros succès. »

Alors Jeunesse et Reconstruction a « bien envie de remettre ça l’an prochain. » D’ailleurs, l’association a rendez-vous avec la municipalité le 15 décembre pour en parler. Car à Pont, « il y a de quoi faire », note Antonine Hadjadj.

En attendant, l’association rappelle qu’elle est « ouverte à tout projet qui nécessite de la main d’œuvre et qui est pédagogique, porteur de sens. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité