A la uneActualités

GARD Opération « Flash » des gendarmes contre les vols à main armée

Le commandant Daziano-Leclercq et ses hommes, sur un point de contrôle à Saint-Géniès-de-Comolas (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le commandant Daziano-Leclercq et ses hommes, sur un point de contrôle à Saint-Géniès-de-Comolas (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Vous l’avez peut-être remarqué si vous circuliez sur les routes du Gard hier après-midi : une opération de contrôles routiers était menée par les gendarmes à l’échelle du département.

Dans le Gard rhodanien, pas moins de 46 gendarmes ont été mobilisés sur 18 points de contrôle, situés au niveau des principaux nœuds routiers du territoire.

Des contrôles et un « plan d’action »

« L’objectif est la lutte contre les vols à main armée, explique le commandant de la compagnie de gendarmerie de Bagnols Philippe Daziano-Leclercq. Nous sommes en période sensible depuis début décembre, et nous avons déjà mis en place un plan d’action avec une présence systématique de patrouilles lors des heures d’ouverture et de fermeture des magasins. » L’idée : éviter qu’un commerçant se fasse agresser alors qu’il s’apprête à déposer sa recette.

Le dispositif, qui sera effectif jusqu’à la fin des soldes d’hiver, comporte « à la fois une présence visible en tenue, mais aussi en civil aux abords des centres commerciaux. » Pour l’instant, aucun vol à main armée n’a été constaté sur le territoire de la compagnie depuis le début du mois.

Un autre point de contrôle à Roquemaure (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Un autre point de contrôle à Roquemaure (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« Créer un climat d’insécurité chez les délinquants. »

Alors pour que ça dure, les gendarmes veulent « créer un climat d’insécurité chez les délinquants. » Et ça passe notamment par des opérations ponctuelles comme celle d’hier après-midi. Nommée « Flash », elle n’a duré qu’une heure, mais durant cette heure, il était difficile de ne pas croiser un gendarme sur la route et de passer entre les mailles du filet des contrôles. De plus, des patrouilles dynamiques circulaient également sur les grands axes.

Un type d’opération déjà utilisé en octobre dernier pour la lutte contre les cambriolages, et qui semble porter ses fruits : « sur le mois de novembre, on a une baisse de 30 % de la délinquance de proximité, à savoir des cambriolages, des vols à la roulotte ou encore des vols de véhicule par rapport à novembre 2013 », note le commandant, qui impute également cette baisse « aux conditions météo désastreuses du mois dernier. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité