A la uneActualités

ALÈS Une nouvelle prothèse pour les espoirs du handisport

Adrien et Pierre-Antoine lors du premier essai de leurs prothèse conçues pour la course de haut-niveau. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Adrien et Pierre-Antoine lors du premier essai de leurs prothèse conçues pour la course de haut-niveau. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Sur la piste du stade Raphaël Pujazon hier matin, Pierre-Antoine et Adrien, deux jeunes sportifs handicapés, ont testé une nouvelle prothèse conçue pour la course de haut niveau. C'est dans l'atelier de la société Re-flexion Composites à Alès que ce matériel a été fabriqué, en collaboration avec un orthoprothésiste de Montpellier.

Pierre-Antoine, 22 ans, pratique le sprint depuis trois ans dans un club à Villeneuve d'Ascq, près de Lille. Adrien, un Biterrois de 20 ans, a commencé à courir en septembre dernier. Ces jeunes hommes qui ne se connaissent pas ont un point commun : c'est Fabien Tourneux, créateur de la société Re-flexion Composites, qui fabrique leurs prothèses avec l'orthoprothésiste Patrick Ducros. Ce mardi matin, le tandem avait donné rendez-vous aux deux sportifs pour leur remettre cet appareillage, "adapté à leur niveau et à leurs besoins".

Car le but est bien que les deux sportifs puissent cavaler avec le moins de douleurs et le plus de confort possible. "Nous essayons de faire un matériel qui prend en compte les particularités de leur physique. C'est important que le patient nous exprime son ressenti pour que nous puissions ensuite faire les mises au point nécessaires", explique Fabien Tourneux.

Pierre-Antoine et Adrien ont donc enfilé leurs nouvelles prothèses pour un premier essai plutôt concluant. "Il y a un retour d'énergie plus important qu'avec les autres prothèses de course que j'ai eu jusque là. Je suis agréablement surpris", confie Pierre-Antoine. Les impressions d'Adrien sont elles-aussi positives : "Les sensations sont différentes. Cette nouvelle lame a l'air pas mal, après il faut réussir à l'exploiter correctement". Sous les regards des deux professionnels, les sprinteurs ont fait plusieurs allers-retours sur la piste, accompagnés par Dominique André, l'athlète handisport qui a remporté de nombreux titres internationaux et olympiques avec les prothèses de Re-flexion Composites.

"Nous fabriquons des prothèses de compétitions depuis 1996. Nous sommes les seuls en France à faire ce type de produits pour quelques pratiquants seulement", souligne le créateur de la société. Au printemps prochain, une autre prothèse conçue pour le loisirs - celle qui a valu le premier prix du concours Alès Audace 2014 à Fabien Tourneux - sera commercialisée.

Lire aussiPORTRAIT Fabien Tourneux, l’as de la prothèse à Alès

Elodie Boschet

 

 

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité