Actualités

NÎMES Le don du sang, un cadeau rare et précieux

Photo d'illustration. Tony Duret / Objectif Gard
Don du sang, hier, à la maison du protestantisme. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Don du sang, hier, à la maison du protestantisme. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Hier, entre 12h et 18h, la maison du protestantisme à Nîmes (3, rue Claude Brousson) a hébergé plusieurs membres de l’établissement français du sang. Pendant six heures, les Nîmois ont défilé dans la communauté religieuse pour contribuer à cette collecte nationale qui permet de guérir un million de malades grâce aux produits sanguins.

Chaque donneur de sang a suivi un parcours en quatre étapes comme le développe Bernard Hodier, agent d’accueil de l’établissement français du sang : « Votre dossier est tout d’abord enregistré après avoir répondu à un questionnaire médical. Puis, vous avez un entretien avec un médecin qui juge votre aptitude au don. Vient ensuite l’étape du prélèvement qui dure de 5 à 10 minutes. On peut prélever jusqu’à 500 ml maximum. Enfin, une collation est offerte parce qu’il faut beaucoup boire après le don ».

Le sang collecté sera ensuite envoyé à Toulouse pour être préparé et conditionné. Les produits sanguins seront distribués dans la région très rapidement.

Les conditions pour donner son sang :

-          Être âgé de 18 à 70 ans

-          Être muni d’une pièce d’identité

-          Être reconnu comme apte au don

-          Peser au moins 50 kg

-          Avoir un taux d’hémoglobine suffisant.

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité