A la uneSports Gard

ALÈS TRÊM Les passionnés d’enduro s’affrontent en Cévennes

Alès Trêm à Mercoirol. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Alès Trêm à Mercoirol. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Alès Trêm à Mercoirol. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Du centre-ville d’Alès à Mercoirol, en passant par le Pôle mécanique et La Vabreille, les pilotes ont offert un beau spectacle aujourd’hui à travers les Cévennes pour la première édition d’Alès Trêm. Retour en images.

Après le prologue d’hier qui a permis de déterminer l’ordre de départ des candidats pour la grande course de ce samedi, plus de 200 pilotes, dont quelques meilleurs mondiaux, se sont lancés ce matin depuis le parking supérieur du Gardon. Ils avaient pour consigne d’effectuer trois tours de 65 kilomètres, dont le niveau de difficulté devient de plus en plus élevé.

Sur la ligne de départ ce matin en centre-ville d'Alès. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Sur la ligne de départ ce matin en centre-ville d’Alès. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Le public alésien est venu en nombre assister à la course aujourd'hui. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Le public alésien est venu en nombre assister à la course aujourd’hui. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Parcours d'obstacles sur le parking inférieur du Gardon. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Parcours d’obstacles sur le parking inférieur du Gardon. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Pour la première boucle, direction le Pôle mécanique. A l’entrée du site, une montée impressionnante à travers les arbres attend les participants. Derrière les grillages, le public assiste au spectacle sans tarir d’encouragements pour ces téméraires déterminés à franchir n’importe quel obstacle qui se présentera à eux. Mais face à la pente, certains ont quand même chuté, avant de repartir de plus belle vers La Vabreille.

Alès Trêm au Pôle mécanique. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Alès Trêm au Pôle mécanique. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Avec quelques difficultés pour certains... Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Parfois quelques difficultés pour redescendre la pente… Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Pas de grande rampe à La Vabreille mais plutôt de multiples marches à passer. Ici, le parcours commence à devenir physique : l’idéal pour échauffer les pilotes qui en redemandent. Là-aussi, de nombreuses personnes sont venus observer la technicité des candidats.

Alès Trêm à La Vabreille. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Alès Trêm à La Vabreille. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Sur la commune du Pradel, le site de Mercoirol offre ensuite un vaste terrain de jeu aux concurrents. Sur un tracé très technique et recouvert de pierres par endroits, ils doivent faire preuve de motricité pour parvenir au bout de leurs peines. Sans doute le point spectacle le plus exceptionnel avec sa vue imprenable sur les lacs et les forêts cévenoles.

Les pilotes d'Alès Trêm devaient effectuent trois boucles de 65 kilomètres. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Les pilotes d’Alès Trêm devaient effectuent trois boucles de 65 kilomètres. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Alès Trêm à Mercoirol. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Alès Trêm à Mercoirol. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Le vainqueur de la compétition est le premier à avoir bouclé les trois tours. L’arrivée a lieu en centre-ville d’Alès, au bord du Gardon, avant la remise des prix qui débutera à 19h30 sur la place Gabriel Prieri. Retrouvez le nom du gagnant et le classement ce soir sur www.alestrem.com.

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité