Actualités

NÎMES La truffe en fête ce week-end

Sophie Roulle, adjointe au maire, et Louis Teulle, président du syndicat des producteurs de truffe du Gard. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Sophie Roulle, adjointe au maire, et Louis Teulle, président du syndicat des producteurs de truffe du Gard. Photo Tony Duret / Objectif Gard

La fête de la truffe revient ce week-end (vendredi 30, samedi 31 janvier et dimanche 1er février) sur la place du marché à Nîmes. Pour cette 9ème édition, de plus en plus de partenaires jouent le jeu et proposeront dans les cafés, dans les restaurants, de nombreux plats autour du champignon. Pour Louis Teulle, président du syndicat des producteurs de Truffes du Gard, la truffe à Nîmes a tout son sens :"C'est important de faire connaître la truffe aux nîmois. Il n'y a pas qu'à Uzès. On garantit aux consommateurs une haute qualité de truffe. Il n'y aura que des truffes de premier choix". Ce qui évitera toute mauvaise surprise. D'autant que le cours de la truffe, produit exceptionnel, tourne autour de 700€ le kilo.

Cette fête de la truffe prend chaque année un peu plus d'ampleur si l'on en juge par l'augmentation annuelle des ventes au cours de la manifestation : de un à deux kilos les premières années pour atteindre 30 kilos l'an dernier :"On aurait pu en vendre plus si on en avait eu davantage", ajoute Louis Teulle pointant ainsi la seule inconnue qui règne sur cette fête : la quantité de truffes n'est jamais prévisible à l'avance. Les amateurs sont donc invités à se rendre rapidement à cette fête de la truffe. A titre de comparaison, 143 kilos de truffes sont partis en une matinée lors de la manifestation à Uzès.

Où se régaler à Nîmes ?

L'Etoile, L'Angèle, Les Artistes, Tio PP, Wine Bar, SKAB, L'Aventure, Le P'tit Nîmois, Le Paseo, Pâtisserie Courtois, Mogador Café, Le Vintage, Le Café de Flora, La Camargue, Le Petit Bofinger, Vincent Croizard, A la fourchette des Arènes, A la Tchatche, L'Imprévu, Le Lisita, Aux Pâtes fraîches, La Casa Blanca, le passage de Virginie, la Folie du Crocodile.

 

 

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité