ActualitésSociété

ALÈS L’association d’aide à domicile Amadopah en cessation de paiement

AMADOPAH emploie 181 salariés. EL/OG
Amadopah emploie 181 salariés. EL/OG

Créée il y a 50 ans, l'Association alésienne d'aide et de maintien à domicile Amadopah est en cessation de paiement avec 500 000€ de déficit. Un repreneur devrait officialiser sa candidature mais les 181 salariés craignent une vague de licenciements.

Les salariés l'ont appris début janvier. Avec 500 000€ de déficit, l'association Amadopah spécialisée dans l'aide à domicile, la tutelle, le soin et la télé-assistance, est en cessation de paiement. "Le métier d'aide à domicile a été reconnu en 2003. Depuis, la grille salariale a été revalorisée mais les financements du conseil général et des caisses de retraites ne suivent pas. Ils ont plutôt tendance à diminuer. Alors que la population vieillit et que les besoins augmentent. Nous avons aujourd'hui 166 bénéficaires", constate Bruno Rivier, délégué CGT à l'UL d'Alès.

La liquidation judiciaire de l'association - qui emploie 125 équivalents temps plein sur le bassin alésien - sera prononcée le 26 février. Officiellement, aucun repreneur ne s'est manifesté. Mais la CGT affirme que le réseau Vivadom, déjà implanté sur le Gard, a entamé des négociations. "On l'espère", souligne Claudine Lalauze, aide à domicile. Pourtant, les salariés sont inquiets. "Au début, la direction affirmait que tout les salariés seraient conservés. Aujourd'hui, elle laisse entendre qu'il y aura une diminution des effectifs", craint Bruno Rivier, qui souligne qu'une table ronde a eu lieu entre les acteurs privés et publics sur ce sujet, sans en convier les représentants du personnel.

Mardi prochain, les salariés, rassemblés devant la sous-préfecture d'Alès, solliciteront un rendez-vous avec le représentant de l'Etat. "Nous voulons nous poser en amont des négociations et le sous-préfet doit être garant du dialogue social", soutient le représentant syndical.

 

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité