Actualités

ST-LAURENT-DES-ARBRES Une résidence de logements sociaux inaugurée

Le préfet et les élus ont inauguré la résidence des Roseaux hier matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le préfet et les élus ont inauguré la résidence des Roseaux hier matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Ils ont été achevés en novembre dernier, mais ont été inaugurés hier : Saint-Laurent-des-Arbres compte désormais 5 logements sociaux de plus.

Sise impasse Pascaline, la résidence des Roseaux est composée de petites maisons de 80 mètres carrés, avec petit jardin et parking, intégrées au lotissement de Fontagnac.

Des logements sociaux aussi dans les communes rurales

« C’est une petite résidence, a d’abord dit le maire Philippe Gamard. Mais pour moi c’est une des conditions de la réussite, les notions de mixité ne sont pas des vains mots. » Une mixité notamment entre les âges : « il faut créer les conditions pour que les jeunes accèdent à un logement à des prix raisonnables », a notamment estimé l’édile.

Le président de Nimazur, la société qui a bâti la résidence, a pour sa part noté que « ce sont des maisons individuelles dans le cadre du logement social, un concept innovant » appelé « Maison Abordable ».

Le président de la Société anonyme d’économie mixte immobilière du département du Gard (SEMIGA) — à l’origine de l’appel d’offre ­­­— Yvan Verdier a compté « 2137 logements gérés. Cette année nous sommes à plus de 100, et nous allons continuer. » L’opération de Saint-Laurent a coûté en tout 661 000 euros.

Yvan Verdier a aussi admis « avoir un peu oublié le Gard rhodanien, mais aujourd’hui nous sommes en train d’y mettre pied à nouveau. » « Sur le Gard rhodanien nous avons besoin de logements sociaux dans les communes urbaines comme rurales », lui a répondu la conseillère générale Nathalie Nury.

« Une dynamique existe »

Le préfet Didier Martin, qui venait pour la première fois sur la commune, a salué « une opération particulièrement exemplaire, au cœur de la problématique du logement. » Une problématique particulièrement prégnante dans le département d’après le préfet : « notre département manque dans des proportions importantes de logements. »

Pour lui, « il faut déjà tout faire pour garder les logements existants, notamment dans les centres-bourgs. L’Etat est au rendez-vous avec notamment l’OPAH de Pont-Saint-Esprit, et d’autres aides. »

Le préfet s’est également félicité que « en 2014 l’Etat a battu le record du nombre de logements sociaux financés, avec plus de 1 000 logements dans le Gard, un niveau jamais atteint. » De quoi affirmer que « dans notre département une dynamique existe, même si elle n’est pas suffisante par rapport à l’ampleur des besoins. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité