Actualités

CÉVENNES Internet hertzien : un collectif d’usagers et d’élus se crée

Premier rassemblement pour le collectif ce samedi matin à la Bourse du travail d'Alès. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Premier rassemblement pour le collectif ce samedi matin à la Bourse du travail d'Alès. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Face aux pannes qui se poursuivent dans les 88 communes des Cévennes dépendantes du réseau hertzien, usagers et élus ont décidé de créer un collectif pour revendiquer un meilleur accès à internet et à la téléphonie.

Les habitants des villages cévenols en ont ras-le-bol des dysfonctionnements du réseau hertzien. Depuis la liquidation de l'opérateur Meshnet, c'est les fournisseurs d'accès Nostre Païs et Ozone qui sont proposés aux habitants par le Pays Cévennes. Mais l'accès n'est pas meilleur et l'association Robin des Toits continue de réclamer l'amélioration du réseau filaire et par là même, celle du débit internet. "Il faut retravailler sur les réseaux historiques avec les technologies d'aujourd'hui, indique Nathalie Ouzoulias, présidente de l'association, et ne pas attendre qu'Orange n'honore pas sa promesse de déployer la fibre optique d'ici 2020".

Pour fédérer les usagers mécontents ainsi que les élus, le collectif "téléphone et internet en Cévennes" vient tout juste d'être créé. Il a pour ambition de mutualiser les efforts de chacun et d'initier des actions communes "pour gagner". "C'est important à la fois pour les particuliers, mais aussi pour les petites entreprises qui sont sur nos territoires", souligne Bernard Lombardo, élu à Boisset-et-Gaujac. "Dans ma commune, certains artisans n'ont pas voulu s'installer à cause du débit presque nul", déplore t-il. Des habitants sont mêmes restés trois semaines sans pouvoir utiliser leur téléphone. "Pour les personnes âgées, c'est un vrai problème", relève Nathalie Ouzoulias.

Agacé, le collectif souhaite à présent mettre tous les acteurs autour de la table - Pays Cévennes, Orange, représentants de l’État et de la Région - pour parvenir à des solutions concrètes "sans que chacun se renvoie la balle". Une délégation envisage également de se rendre à la direction régionale d'Orange pour lui demander "d'assurer sa mission de service public" via l'entretien de son réseau. Car l'objectif, au final, est bien que tout le monde ait les mêmes droits en terme d'accès aux moyens de communications.

Lire aussi

GARD Internet en Cévennes : les pannes se poursuivent

Elodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

2 réactions sur “CÉVENNES Internet hertzien : un collectif d’usagers et d’élus se crée”

  1. Il y en a assez de ces territoires « oubliés ». La continuité territoriale doit être une obligation. Notre république doit répondre présent partout. C’est une question d’égalité entre les citoyens.
    Il semble que certains se réveillent à qq jours des élections…mieux vaut tard que jamais mais certains sont plus responsables et coupables que d’autres…puisqu’ils sont aux manettes !

  2. Oui a Rousson au secteur de canabias pas de fibre pas de 4g pas de 3g chez sfr.
    et pour le fixe chez sfr le debit fais peur meme pas 1mega pas télé par internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité