Actualités

GARD L’association ARAP Rubis ouvre ses portes aux professionnels

Journée porte ouverte "Femme et migration" proposée par l'association ARAP Rubis. Photo : Emeline Andreani/Objectif Gard
Journée porte ouverte "Femme et migration" proposée par l'association ARAP Rubis. Photo : Emeline Andreani/Objectif Gard

Créée en 1996, l'association ARAP Rubis vient en aide aux personnes migrantes en facilitant l'accès au droit commun et en optimisant leur prise en charge. A l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, elle a ainsi organisé une journée porte ouverte afin d'informer et former au mieux les professionnels.

Bien souvent mal informées, les personnes migrantes ne savent pas qu'elles possèdent des droits. L'association ARAP Rubis travaillent ainsi dans cette volonté d'accompagnement afin que ces personnes soient correctement prises en charge. A travers de nombreuses manifestations, l'association cherche à former les professionnels de la santé, les associations ainsi que le milieu institutionnel. Elle a ainsi organisé une journée portes ouvertes ce vendredi 6 mars, afin de réunir un maximum de professionnels pour les sensibiliser mais également leurs présenter le projet de fonds européens, qui est en phase de préparation depuis le 1 er janvier jusqu'au 30 juin 2015.

Des manifestations très sollicitées

"Ce projet a pour but d'accompagner les personnes migrantes afin qu'elles puissent s'intégrer correctement, mais également qu'elles soient bien protéger. Car en plus de ne pas connaître leurs droits, il y a souvent la barrière du langage qui est un obstacle pour une bonne prise en charge" explique Frank Martin, chargé de mission. Un projet qui les aide également à retourner dans leur pays si elles le souhaitent. Et pour se faire, l'association a pour objectif d'organiser de nombreuses manifestations pour les professionnels dans un but informatif. Un site internet sera ainsi mis en ligne en juin 2015, où toutes les activités pour les trois ans avenir seront indiquées : "On a déjà beaucoup de demandes de professionnels pour des manifestations. Du coup, même si la phase de préparation n'est pas terminée, nous organisons déjà quelques activités comme c'est le cas ce soir, où nous participons à une soirée à l'occasion de la ligue des droits de l'Homme" précise Frank Martin. 

Une journée porte ouverte qui a réunis une quarantaine de professionnels, principalement issue du département.

Emeline Andreani

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité