A la uneActualitésPolitique

DÉPARTEMENTALES Saint-Gilles : la gauche se désiste au profit d’Eddy Valadier

Eddy Valadier, maire de Saint-Gilles et candidat sur le canton de Saint-Gilles fera face au FN au second tour. Les candidats de la Majorité départementale s'étant désistés. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Eddy Valadier, maire de Saint-Gilles et candidat sur le canton de Saint-Gilles fera face au FN au second tour. Les candidats de la Majorité départementale s'étant désistés pour faire barrage au FN. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

A peine était-il arrivé à la permanence du Bon Sens Gardois de Nîmes, que le candidat UMP Eddy Valadier sur Saint-Gilles a été alpagué par ses camarades pour savoir si la gauche allait se maintenir sur son canton face au FN. "Oui, Jean Denat et ses candidats ont fait partir un communiqué en expliquant qu'ils ne se maintiendraient pas sur le canton de Saint-Gilles". Une nouvelle que la coalition de droite - qui a opté dans le Gard pour le Front Républicain contre le "ni,ni" de Nicolas Sarkozy -attendait comme le Messie.

Hier soir, à l'issue du premier tour, une triangulaire est venue brouiller le paysage politique. Sans surprise, le binôme Front National est arrivé en tête avec 43,89% des voix. Le maire UMP de Saint-Gilles Eddy Valadier arrive en seconde position avec 29,20% et se place devant la gauche. Les candidats de la Majorité départementale, Daniel Aniort et Marjorie Enjlevin, maire de Clarensac, ont passé contre toute attente la barre des 12,5 % des inscrits. Ce soir à travers un communiqué, le binôme remercie leurs électeurs mais estiment que "devant le danger que représente la position du Front National sur le canton, il faut faire barrage aux candidats de ce parti". Et de revendiquer leurs "convictions humanistes, sociales et républicaines" pour que le département reste "une belle terre de solidarité et du bien vivre ensemble".

Convaincre "abstentionnistes et républicains"

Loin de crier victoire, Eddy Valadier sait que la route qui conduit à son élection est encore longue : "c'est vrai que cela change la donne, comme aux municipales (le socialiste Alain Gaido s'était retiré face au FN Gilbert Collard et UMP Eddy Valadier, NDLR). Mais il va falloir, cette semaine, convaincre les abstentionnistes, et ceux qui ont fait un choix républicain de m'accorder leur confiance". Sur le canton, environ 50 % des électeurs (soit 13 000 personnes) ne se sont pas déplacés aux runes.

Si aux municipales de 2014, l'UMP avait rivalisé d'imagination en proposant un tract inspiré du quotidien régional Midi Libre, "nous réfléchissons à communiquer différemment pour marquer les esprits", explique Eddy Valadier, qui reconnaît que la classe politique "n'a peut-être pas assez communiqué sur le fond". Le fond des dossiers, comme celui de la circulation sur le canton, dont l'artère principale qui relie Caissargues à la Vaunage est "complètement engorgée". Aux politiques d'avancer leurs propositions concrètes.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

8 réactions sur “DÉPARTEMENTALES Saint-Gilles : la gauche se désiste au profit d’Eddy Valadier”

  1. Et voilà…tripatouillage politicien entre les uns et les autres…et ca donne des leçons en plus.
    C’est quoi des « républicains » qui crachent sur autant de nos compatriotes qui s’engagent pour la France avec Marine???

  2. Qui va faire le ramassage à Sabatot dimanche après midi pour aller chercher le « jeunes »…comme pour la municipales…Après il faut assumer être leur otage…Autre chose Clarensac et Saint Gilles dans le même canton il fallait y penser…Bravo aux découpeurs qui vendent la démocratie à la découpe…

  3. C’est devenu une habitude depuis les municipales.
    On se demande comment ils trouvent encore quelques électeurs pour voter pour eux au 1er tour.
    Ils doivent avoir un estomac en acier pour avaler à chaque fois leur chapeau.

  4. Sacrés commentaires ! on ne se demande pas pour qui vous votez..Vous soutenez un parti qui n’a aucun programme local et qui s’appuie sur de la propagande à la gloire de Marine, pas sûr que vous soyez en position de critiquer les uns ou les autres.

    1. Le programme local,c’est refermer les pots de confiture et de les rouvrir pour redistribuer la dite confiture sur toute la tartine du canton et non aux gourmands!!

  5. Un résultat finalement pas très glorieux pour Valadier qui a des ambitions pour les législatives de 2017: se faire élire avec le parti socialiste. Ecouter la base de vos électeurs et vous n’aurez pas besoin de faire la danse du ventre au PS et au FN

  6. voici les cocus de la politique, comment la gauche du canton de st gilles peut elle voter pour la droite ump udi voulant supprimer les aides sociales, privatiser à tout va…? JE PROPOSE LA GAUCHE ET LA DROITE DE FUSIONNER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité