Actualités

ALÈS Les citoyens mettent leur nez dans le budget de l’agglo

Le collectif a planché sur un tas de sujets qui relèvent de la compétence de l'agglomération. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Le collectif a planché sur un tas de sujets qui relèvent de la compétence de l'agglomération. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Construire le budget de l'agglomération en collaboration avec la population, voici la démarche que souhaite initier un collectif composé de membres associatifs, d'élus, de syndicalistes et de citoyens du bassin alésien.

Une dizaine d'organisations regroupées au sein du collectif "élus, citoyens, lanceurs d'alerte", planche depuis plusieurs mois sur les orientations à donner au budget 2015 de l'agglomération. A l'ordre du jour du conseil de communauté de ce soir, ce budget pose quelques interrogations à ces citoyens impliqués dans la vie du territoire. "Lorsque l'on regarde les chiffres de l'agglo, on se rend compte qu'il y a du saupoudrage et pas véritablement de stratégie", remarque Jean-Noël Roussel. Les membres du collectif estiment ainsi que d'autres alternatives d'investissement pourraient être mises en place sur différentes thématiques, comme la politique du logement, les technologies de la communication numérique, la prévention des risques ou encore l'éducation.

"Avec le transfert des compétences, c'est l'agglo qui a la responsabilité aujourd'hui de la gestion des écoles. Et il y a des couacs en terme de restauration, de fournitures et de mobilier", note Alain Perrod pour la FSU. L'association des sinistrés du Grabieux, quant à elle, déplore "qu'aucun travaux aient été réalisés depuis les inondations de l'automne". "Dans le budget de l'agglo tel qu'il est, nous nous sentons oubliés. Nous nous demandons comment on va faire pour protéger nos familles lors des prochaines intempéries", commente Grégory Lenoir.

Pour élargir davantage le débat, le collectif vient de créer une plateforme Internet pour donner la possibilité aux citoyens, associations et entreprises de s’exprimer sur les priorités à prendre en compte. De plus, "tous les documents qui sont accessibles aux élus seront rendus publics pour plus de transparence", indique Ghislaine Soulet, élue d'opposition. Mais il faudra probablement du temps à toutes ces bonnes volontés pour y voir plus clair dans les affaires de l'agglo et peut-être encore plus pour changer les choses.

www.alesagglo-participatif.fr

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité