Actualités

ALÈS Se former aux métiers du soudage à l’Afpa

Inauguration de la plateforme par Denis Puillandre, Alain Mahé et Pierre Martin. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Inauguration de la plateforme par Denis Puillandre, Alain Mahé et Pierre Martin. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Un nouveau plateau technique de formation aux métiers du soudage a été inauguré hier matin dans les locaux de l'association pour la formation professionnelle des adultes (Afpa) à Alès.

700 m² dédiés aux métiers du soudage complètent désormais l'offre de formation de l'Afpa, qui accueille 400 stagiaires par an. Vendredi matin, le directeur du centre alésien Denis Puillandre et le directeur régional Alain Mahé ont inauguré cet espace flambant neuf, équipé de 32 cabines individuelles de soudage et de quatre cabines de meulage. Au total, 64 personnes peuvent être accueillies sur le plateau. "Avec cette nouvelle installation, Alès devient le centre de référence et d'excellence en matière d'industrie en Languedoc-Roussillon", souligne avec fierté Alain Mahé. Pour Denis Puillandre, cet investissement - porté notamment par la Région et par l’État -, devrait permettre d'ouvrir la profession de soudeur à un plus large public, dont les femmes, mais aussi de répondre aux besoins des entreprises et des demandeurs d'emplois.

La formation au métier de soudeur dure 7 mois. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
La formation au métier de soudeur dure 7 mois. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

La formation dure sept mois, avec une période en entreprise. Les stagiaires sortent avec un diplôme de soudeur en poche. Au cours de sa carrière, le soudeur est amené à passer de nombreuses licences pour obtenir le droit d'utiliser telle technique, de souder tel métal, dans telle position. Cette habilitation est à renouveler régulièrement. Un soudeur qui cumule plusieurs spécialités peut atteindre un bon niveau de salaire. Les spécialités sont nombreuses et le métier offre de nombreux débouchés.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

1 commentaire sur “ALÈS Se former aux métiers du soudage à l’Afpa”

  1. Bonjour,
    Il s’agit d’une bonne nouvelle pour donner un souffle nouveau à ce métier et au secteur en général.
    L’apprentissage souffre encore des idées reçues et prouve avec ce genre d’installations qu’il est à la pointe et qu’il peut se placer comme le tremplin idéal pour décrocher un emploi.
    De plus il faut pas oublier qu’avec la réforme de la formation professionnelle et la loi du 5 mars 2014, les jeunes peuvent bénéficier d’aides de l’état et des régions, ce qui ne peut que encourager les entreprises à les recruter. (déduction d’impôts, avantages fiscaux …)
    ______
    Didier
    http://youtu.be/vIwc4PhI24E

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité