Actualités

ALÈS La ville numérisée en 3D

Signature de la convention entre la mairie, le Smeg et ERDF. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Signature de la convention entre la mairie, le Smeg et ERDF. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Signature de la convention entre la mairie, le Smeg et ERDF. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

La ville d'Alès, ERDF et le syndicat mixte d'électrification du Gard ont signé ce matin deux conventions de partenariat : l'une pour accompagner le développement du très haut-débit, l'autre pour lancer des travaux de numérisation des rues de la capitale cévenole.

"Voici deux bonnes nouvelles pour la ville". Max Roustan, maire d'Alès, était ravi ce matin de sceller une collaboration avec ERDF. Et pour cause, le gestionnaire des réseaux d'électricité va mettre ses services à disposition du territoire alésien.

Le très haut-débit

Grâce à l'une de ces conventions, la ville va pouvoir développer "plus rapidement et à moindre coût" le très haut-débit. Comment ? Via les réseaux aériens d'électricité - les poteaux électriques - sur lesquels les câbles de fibre optique vont désormais être installés. "L'idée est d'utiliser les supports dont ERDF dispose pour y accrocher la fibre et contribuer à l'amélioration de la qualité de vie des habitants", explique Philippe Viala, directeur d'ERDF pour le Gard. Et d'ajouter : "Cette convention ouvre le champ à un déploiement de la fibre assez important, notamment vers les villages".

Numérisation en 3D

La deuxième convention est une expérimentation unique en Languedoc-Roussillon. Il s'agit de numériser en 3D l'ensemble de la ville d'Alès à l'aide de véhicules équipées de caméras à 360°. Ces appareils captent de nombreuses données : passages souterrains, bouches d’égouts, lignes électriques, canalisations, etc. "ERDF prend ce qui l'intéresse et met le reste à disposition de la ville", indique Philippe Viala. "Cela va nous permettre d'utiliser au maximum les surfaces disponibles. Ce sera très exhaustif", commente le maire. Les voitures commenceront à circuler à travers la ville au début du mois, pour une durée d'environ cinq semaines.

Publicité
Publicité
Publicité

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité