Actualités

ALÈS Filoche s’attaque à la loi Macron et défend le code du travail

Gérard Filoche. Photo Coralie Mollaret/Objectif Gard
Gérard Filoche. Photo Coralie Mollaret/Objectif Gard
Gérard Filoche. Photo Coralie Mollaret/Objectif Gard

L'ancien inspecteur du travail, syndicaliste et membre du conseil national du PS était à Alès ce vendredi soir pour animer une conférence sur le thème de la loi Macron, dont il est farouchement opposé, et défendre le code du travail.

Dans la salle du capitole hier soir, à la veille d'un week-end de Pentecôte, une cinquantaine de personnes sont venues écouter Gérard Filoche. Le frondeur du PS et spécialiste du code du travail a passé plus d'une heure à démolir Macron et à prendre la défense des salariés. "Il paraît que 65 % des Français approuvent la loi Macron. Sauf que 98 % des Français ne la connaissent pas", lance t-il. "C'est une loi qui fait 106 articles : elle ne peut pas être discutée, elle ne peut pas être démocratique", poursuit le syndicaliste.

Lui préfère défendre le code du travail, ce recueil de 3 990 pages constitué des lois, règlements et décrets applicables aux relations professionnelles. "Depuis 10 ans, la destruction du code du travail s'aggrave. C'est le texte le moins connu, le moins enseigné, le plus fraudé, le plus dénigré alors que c'est un droit intime, essentiel", déclare l'ancien inspecteur du travail, qui maîtrise son sujet sur le bout des doigts. Selon lui, ce code est la seule arme des salariés. "Un contrat de travail est un lien de subordination juridique permanent. C'est un contrat entre deux parties inégales. Vous êtes subordonnés. Et parce que vous êtes subordonnés, vous avez des droits en échange", insiste t-il.

Gérard Filoche s'acharne à répéter que le code du travail n'est ni "trop gros" ou "trop compliqué" mais qu'il peut encore "sauver des vies". C'est le sens de son dernier ouvrage (Vive l'entreprise ? Le code du travail en danger), publié il y a quelques mois.

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité