ActualitésPolitique

GARD PS : la tutelle rend son tablier. Jean Denat, candidat au poste de Premier fédéral

Emeric Brehier, premier secrétaire fédéral PS de Seine-et-Marne, secrétaire national à la Formation militante et à la rénovation du Parti, député de la 10e circonscription de Seine-et-Marne et responsable de la mise sous tutelle de la fédération du Gard. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Emeric Brehier, premier secrétaire fédéral PS de Seine-et-Marne, secrétaire national à la Formation militante et à la rénovation du Parti, député de la 10e circonscription de Seine-et-Marne et responsable de la mise sous tutelle de la fédération du Gard. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

A l'issue du congrès fédéral, ce dimanche 31 mai à Vergèze, le Parti Socialiste du Gard retrouve enfin sa pleine et entière liberté.

La fédération du Gard semble se diriger vers un fonctionnement normal, avec un règlement intérieur rénové et une totale liberté vis à vis de Solférino. Emeric Brehier, futur ex-Premier fédéral ne dit pas mieux ce soir, même s'il fait preuve d'une certaine forme de lucidité : "Tous les problèmes ne sont pas réglés mais ceux qui restent sont seulement d'ordre politique. Du côté financier, nous avons procédé à une consolidation des comptes nationaux. Pour le reste, après onze mois de travail à la construction d'une nouvelle fédération, je suis ravi de voir celle du Gard comme un modèle de rénovation au niveau national. Elle retrouve sa liberté totale et entière".

Après la mise en place, il y a un an, par Solférino d'une tutelle dans le but d'éteindre les querelles internes de la fédération gardoise, le Premier fédéral, Emeric Brehier est soulagé  : "La fédération est pacifiée, les choses se sont déroulées dans les meilleures conditions et j'ai le plaisir de vous annoncer que mon travail est à présent terminé. Le 11 juin prochain, un nouveau premier fédéral sera élu avec, à ses côtés, de nombreuses personnalités gardoises".

Du coté du conseil fédéral, parlement du PS gardois, il sera composé de 28 membres issus des motions et 14 liés aux sections. La motion A étant arrivée en tête il y a quelques jours, elle devrait rafler 18 sièges, 8 pour la motion B et 2 pour la motion D. Par ailleurs, les socialistes ayant mis en place une nouvelle carte de leurs sections (qui passe d'une cinquantaine à 28), de nouveaux secrétaires de sections seront très bientôt choisis. Les 14 sections les plus importantes seront également représentées au sein du conseil fédéral.

Ce soir, trois candidatures se sont faites connaître pour le poste de Premier fédéral : Jean Denat, le maire de Vauvert et ex-tête de liste aux départementales de mars, Christophe Geneix porteur de la motion B et Joseph Ferre, ancien secrétaire de la section Villeneuve-lez-Avignon et porteur de la motion D. Ils ont jusqu'à jeudi prochain pour communiquer aux militants leur profession de foi avant le processus d'élection du 11 juin. Suivra un congrès fédéral d'installation pour la mise en place du Premier Fédéral et des membres de la fédération.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “GARD PS : la tutelle rend son tablier. Jean Denat, candidat au poste de Premier fédéral”

  1. Cela vaut mieux que se faire élire avec la droite puis lui laisser le champ libre. Denat a tort de soutenir la ligne Valls mais sur le plan personnel c’est un homme politique pro qui connait les dossiers. C’est un autre niveau que Damien Allary.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité