ActualitésPolitique

BEAUCAIRE-TARASCON Deux départements pour un seul chef de la sécurité publique

Cérémonie d'installation du commandant Pichard à Tarascon. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Cérémonie d'installation du commandant Pichard à Tarascon. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Ce matin, le commandant Jean-Paul Pichard, 56 ans, a été intronisé chef de la circonscription interdépartementale de la sécurité publique de Beaucaire et Tarascon lors d'une cérémonie. Cas exceptionnel, il aura en charge deux communes situées dans deux départements et deux régions différentes.

En place depuis juillet 2014 à la tête de la circonscription interdépartementale de la sécurité publique de Beaucaire et Tarascon, le commandant Pichard succède au commandant Huart, parti en retraite. Auparavant, l'homme était rattaché au service d'ordre public de la DDSP à Marseille. Il prend ici ses fonctions pour une durée indéterminée, dans une zone bien particulière.

Bien que séparées par un pont de quelques mètres, Beaucaire et Tarascon sont deux communes situées sur deux département différent et deux régions différentes. La première est gardoise, rattachée au Languedoc-Roussillon, l'autre est bucco-rhodanienne, rattachée à la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Une réalité de terrain qui implique des contraintes administratives : deux préfets, deux procureurs de la république. Mais Jean-Paul Pichard l'affirme : "les rapports entre nous sont très simples, donc cela rend les choses plus faciles qu'elles n'en ont l'air". Administrativement, son commandement est rattaché à la police des Bouches-du-Rhône. Pourquoi un rattachement des deux communes ? "Car elles sont d'importance moyenne et il y a une continuité territoriale, il n'y a qu'un pont qui nous sépare".

Une fusion un peu précipitée entérinée en 2011 qui avait surpris le commandant Huart, en poste à l'époque. Mais Jean-Paul Pichard rassure : "il y a deux populations et deux réalités différentes dans ces deux communes, mais aucune frontière". Reste à savoir ce qu'il adviendra lorsque la réforme des régions se chargera d'éloigner un peu plus ces deux départements.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité