Actualités

NÎMES Carrefour se met à l’heure du Ramadan

L'espace Ramadan au magasin Carrefour de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard
L'espace Ramadan au magasin Carrefour de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Le Ramadan commence ce jeudi 18 juin en France et se prolongera jusqu'au 17 juillet. L'Islam étant la deuxième principale religion en France avec près de 4,7 millions de croyants, les commerçants ont tout intérêt à adapter leurs rayons pour répondre aux besoins de leur clientèle. C'est le cas de l'enseigne Carrefour à Nîmes qui a mis à disposition un espace dédié au Ramadan.

Antonin Chevassu, Responsable Alimentaire chez Carrefour Nîmes Ouest, s'en explique : "Nous avons une forte communauté maghrébine, nous répondons à la demande tout simplement. Après, cet évènement a lieu une seule fois par an comme la fête de Noël. Les produits vont rester dans l'allée centrale encore une bonne semaine et retrouveront ensuite leur rayon habituel". Et concernant les ventes, on peut le dire, le résultat est significatif : "Effectivement, nos ventes sont boostées sur cette période. Depuis déjà une dizaine de jours, nous avons des records de vente sur les feuilles de brique, les semoules et le miel."

C'est également le cas quand on interroge des clients. Meriam et Sébastien, par exemple, un couple de trentenaires de Garons, ont leurs habitudes. En effet, depuis trois ans, Carrefour Nîmes-Ouest met en place en allée centrale, les produits phares du Ramadan : "On vient ici depuis quelques années. L'avantage, c'est que les prix sont moins chers et il y a de tout. Mais ça ne nous empêche pas d'aller dans des boucheries ou épiceries spécialisées", expliquent les jeunes parents. Dans cet espace, on trouve effectivement beaucoup de produits : le couscoussier (à partir de 14,90€), du couscous (2,50€), de la semoule (6,99€). De la viande hallal : poulet, gigot d'agneau, merguez.

Si la plupart des clients semblent satisfaits de la démarche de Carrefour, d'autres ne comprennent pas :"Le Ramadan, c'est pas pour moi. Ah non, vraiment pas ! On est en France", proteste un sexagénaire avant de partir vers d'autres rayons pour, sait-on jamais, y acheter un brin de tolérance.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité