A la uneActualités

FAIT DU JOUR Les « Partag’Heures », l’entraide gratuite et conviviale

Sylvain Kirsch (à gauche), fondateur des Partag'Heures avec Benroy Pius, jeune stagiaire. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Sylvain Kirsch (à gauche), fondateur des Partag'Heures avec Benroy Pius, jeune stagiaire. Photo Tony Duret / Objectif Gard

En janvier dernier, Sylvain Kirsch et Yohan Lascombe, deux amis nîmois, ont lancé un site Internet baptisé les Partag’Heures. Cette plateforme, entièrement gratuite, permet aux membres de se donner un coup de main dans divers domaines : bricolage, cours particuliers, jardinage…

Sylvain Kirsch sait rebondir. Après avoir quitté le Nîmes Olympique en novembre 2013, où il assurait la fonction de responsable commercial et marketing du club, le jeune homme est parti vers un univers totalement nouveau pour lui mais avec une idée solide. Avec son ami Yohan Lascombe, ingénieur informatique, il a développé un site Internet basé sur l’entraide : « C’est une idée qui me trottait dans la tête depuis longtemps. J’ai remarqué que les gens se déplacent de plus en plus, qu’on ne connait pas toujours ses voisins, que les amis ne sont pas toujours très près de nous. Je me suis dit qu’il serait pas mal d’élargir le cercle avec une communauté sur laquelle on peut compter ». C’est ainsi qu’est né Partag’Heures.

Un coup de main pour le repassage ?

Dès l’inscription, l’internaute gagne une heure de service et s’il remplit sa fiche de présentation et qu’il met une photo de profil, il bénéficie de heures supplémentaires, soit trois heures au total. Il peut ainsi demander toutes sortes de services aux autres membres déjà inscrits : repasser ses chemises, tailler une haie, prendre des cours de guitare, apprendre à cuisiner ou demander un coup de pouce pour la vidange de sa voiture… Chaque heure de service rendu équivaut à trois sabliers. La personne qui donne un coup de main, elle, reçoit trois sabliers et peut ainsi, à son tour, demander de l’aide.

Depuis son apparition sur la toile, et sans aucune publicité, les nouveaux membres sont chaque jour de plus en plus nombreux à s’inscrire sur Partag’Heures (lien Facebook). L’instantanéité est l’un des succès de la plateforme. En quelques clics, le visiteur découvre toutes les personnes compétentes dans le domaine pour lequel il a besoin d’aide. Et en fonction du feeling ou de la note du membre (ils sont notés pour chaque service rendu), l’internaute choisit celui ou celle dont il aura besoin en lui demandant par mail ou par SMS son accord et ses disponibilités.

Des soirées entre les membres

Accompagnés par la CCI Nîmes et l’Ecole des Mines d’Alès dans le cadre du BIC Innov’up, les deux amis doivent constamment faire leur preuve et atteindre des objectifs. Mais l’idée est ingénieuse et séduit au-delà des frontières du Languedoc-Roussillon. Cette semaine, le site s’ouvrira aux membres de la Lorraine avant une ouverture nationale progressive. Mais pour Sylvain Kirsch, la proximité avec les membres reste une priorité : « On a besoin de se rencontrer. Alors, une ou deux fois par mois, on se voit dans un bar autour d’un verre ou on se fait une soirée jeux de société. Tout se fait très naturellement », assure le créateur du site. Si naturellement que les membres en redemandent. La prochaine soirée se tiendra le vendredi 3 juillet aux 3 Brasseurs d'Odysseum à Montpellier (19h).

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

2 réactions sur “FAIT DU JOUR Les « Partag’Heures », l’entraide gratuite et conviviale”

    1. Bonjour Lulu, nous sommes sur une preuve du concept nous n’avons pas encore notre modèle économique. Le site tourne actuellement sur nos fonds propres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité