ActualitésEconomie

NÎMES Plus de 1 000 chefs d’entreprise réunis par l’UPE 30

"Place à l'entreprise", soirée de l'UPE 30 organisée au mas Merlet hier soir. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
"Place à l'entreprise", soirée de l'UPE 30 organisée au mas Merlet hier soir. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Le syndicat d'entreprise UPE 30 organisait sa grande soirée annuelle hier soir au mas Marlet. 1 000 Chefs d'entreprises et invités de marque étaient réunis.

Réforme, code du travail, dette de l'état, l'occasion était trop belle pour ne pas délivrer un message à qui voudra bien l'entendre. Sur la scène installée dans les jardins privatifs du Mas Merlet, Dominique Seau, PDG de la société Eminence, Stephan Brousse PDG de la société Brousse-Vergez et Nicolas Beytout, directeur de la rédaction de l'Opinion, ont délivré un discours volontairement libéral. "Dans ce pays, on ne se sent plus représenté par nos élus a argué Stéphan Brousse avant d'ajouter, la région ne peut pas avoir la compétence de l'économie. Seul les chambres de commerce  si elles sont réformées, peuvent y prétendre." Pour Nicolas Beytout, le compte à rebours à commencer : "il vous reste un an, après, tout sera joué. C'est maintenant que vous pouvez faire passer vos idées". De son côté, le président d'Eminence Dominique Seau s'est adressé aux patrons : "la solution ne passe pas uniquement par vous. La créativité, les nouvelles idées, cela passe par le dialogue avec vos équipes. Faites confiance au collectif, surtout quand cela ne va pas."

Des propos qui ont convaincu l'assemblée, majoritairement composée de chefs d'entreprise et de décideurs locaux.

Par la suite, l'UPE 30 a remis les Médailles de l'Economie à :

- Jean-Pierre Benoit, directeur de l’agence Onet Propreté Multiservices et président de l'AISMT de Nîmes
- Jeannette Meslin, président du Conseil de Prud'hommes
- Stéphane Blondeau, huissier de justice
- Aude Beziat, dirigeante du cabinet BFA (Beziat Fiduciaire et Audit
- Daniel Marcon, étalier des Halles de Nimes
- Luc Ardellier, dirigeant fondateur d’Oreka Sud, délégué national à l’écoconception au CJD France.
- Caroline Wincker, dirigeante fondatrice du groupe Objectif Coiffure au côté de Jean-Philippe Wincker.
- Antoine Capaldi, dirigeant de Capaldi Père et Fils.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité