A la uneActualités

SÉCHERESSE De nombreuses restrictions d’eau dans le Gard jusqu’au 6 août

Photo d'illustration (Objectif Gard)
Photo d'illustration Objectif Gard
Photo d’illustration Objectif Gard

Ce jour, le Préfet du Gard a réuni le comité de suivi de la sécheresse pour faire le point sur la situation hydrologique du département. Selon lui, « les températures enregistrées cette année sont les plus chaudes depuis 50 ans, 2003 exceptée. Par ailleurs, il n’y a eu aucune précipitation depuis 5 semaines sur le département. La nappe profonde de l’Urgonien présente des niveaux en deçà des normales. La situation des cours d’eau se dégrade rapidement, notamment au nord du Gard. Sur les axes principaux, les débits sont actuellement juste au-dessus des seuils d’alerte. La situation est plus tendue sur les petits affluents où des assecs et des mortalités de poissons sont déjà signalés. Les prévisions météorologiques ne prévoient pas d’amélioration à court et moyen terme, si ce n’est quelques épisodes orageux sur les Cévennes en fin de semaine. Ils ne permettront pas de rétablir la situation hydrologique et les seuils d’alerte seront franchis dans les prochains jours« .

Compte tenu de cette situation, le Préfet du Gard a décidé de placer :

– en alerte de niveau 1 les bassins versants des Gardons (amont et aval), de la Dourbie, de l’Ardèche, de la Cèze en aval du pont de Tharaux, de l’Hérault, du Vidourle, ainsi que la nappe profonde de l’Urgonien.

– en alerte de niveau 2 le bassin versant amont de la Cèze (en amont du pont de Tharaux) qui était jusqu’alors en alerte niveau 1.
En alerte de niveau 1, le remplissage des piscines privées, le lavage des voitures et le fonctionnement des fontaines en circuit ouvert sont interdits. De plus, des restrictions d’horaires pour l’arrosage sont mises en place. Sont interdits l’irrigation agricole entre 10h00 et 18h00 (sauf pour les modes d’irrigation économes en eau) et l’arrosage domestique (pelouses, jardins, …) entre 8h00 et 20h00.

En alerte de niveau 2, sont interdits le lavage des voitures, le fonctionnement des fontaines en circuit ouvert, le remplissage complet des piscines, l’arrosage des pelouses et espaces verts privés et publics.

L’irrigation agricole est interdite entre 8 h 00 et 20 h 00 et une nuit sur deux (sauf cultures sous contrats ou mode d’irrigation économe).

Le détail de ces mesures est disponible sur le site des services de l’État dans le Gard (http://www.gard.gouv.fr/). Des arrêtés de restriction d’usage de l’eau plus contraignants peuvent être pris par les maires si la situation sur leur territoire le nécessite. Le prochain comité de suivi de la sécheresse se réunira le 06 août prochain.

Selon l’évolution de la situation, le Préfet annonce qu’il pourra être amené à durcir les mesures de restrictions et de limitations des usages de l’eau.

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Articles similaires

Un commentaire

  1. Et pendant ce temps là l’utilisation de l’eau pour des usages non indispensables se poursuit. Pourquoi gaspiller de l’eau pour arroser toutes les pelouses et fleurs des ronds-points sur Alès par exemple alors qu’il suffirait de les décorer avec des plantes rustiques. Moins d’entretien et moins de gaspillage d’eau…mais non , on fait dans le tape à l’oeil coûteux! Le rond-point de Leclerc sur la rocade avec son immense pelouse verdoyante est une aberration environnementale dans le contexte actuel de pénurie d’eau. Que dire aussi de tous ses golfs qui pompent en France, au MAROC… et dans le monde une quantité considérable d’eau alors qu’il n’est pas utile d’avoir de l’herbe bien verte pour jouer au golf sauf pour quelques riches égoïstes ( pléonasme). Dans certains pays , les pauvres gens font la queue aux rares fontaines et puits à côté de golf de plusieurs dizaines d’hectares bénéficiant d’une herbe verte bien grasse pour les riches amateurs. Cherchez l’erreur , cherchez le scandale…couvert par les dirigeants du pays et leurs amis parmi lesquels les inénarrables BHL, Sarkozy, DSK ou Jack Lang dans le cas du Maroc…. les invités du roi milliardaire du pays, notre « ami » Mohamed VI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité