A la uneActualités

UN JOUR, UN VILLAGE Les terrasses de Saint-Paul-la-Coste, « une porte d’entrée sur la commune »

Photo DR
Photo DR

Nouveau rendez-vous sur Objectif Gard, chaque jour à 14h : "Un jour, un village". Toutes les antennes d'Objectif Gard à Nîmes Alès et Bagnols se mobilisent pour raconter une initiative positive, un événement qui se déroule dans un petit village du Gard. Proximité, bonne humeur et lumière en direction de nos villages ruraux qui font l'essence du Gard, voilà la volonté et l'objectif de cette nouvelle rubrique.  

Aujourd'hui, place au village de Saint-Paul-la-Coste niché à quelques dizaines de kilomètres d'Alès seulement, mais qui souffre, comme bon nombre de villages ruraux, de l'isolement. Le courrier qui arrive dans l'après-midi, un accès internet d'un autre temps, l'absence de point presse... Et depuis 1996, dans cette commune de 300 âmes, aucun commerce à l'horizon. C'était sans compter sur Amed Mohcini qui, avec l'aide de la mairie, a ouvert à l'été 2014, un café-restaurant, les terrasses de Saint-Paul.

L'an dernier, pour la première fois depuis presque 20 ans, la commune a mis à la disposition d'Amed Mohcini, un local commercial sous la forme d'un bail administratif. Plus qu'un lieu de restauration, il est devenu un point de rencontre et d'échange entre les habitants. "C'est la porte d'entrée dans la commune, la seule place ouverte du village pour les habitants et les touristes de passage. Il y a 40 ans, dans la commune, on comptait deux cafés. Depuis 1996, plus rien. Aujourd'hui, c'est une vraie satisfaction", commente le maire Claude Chapon, fier de cette initiative qui donne un second souffle à Saint-Paul.

Depuis son premier mandat en tant que maire en 2008, ce dernier tente d'insuffler au sein de la commune une véritable volonté économique. "Petit à petit, on parvient à nos objectifs. M. Mohcini, par son investissement et son travail, a pu développer son commerce, et ouvrir en mai 2015 un point multi-services avec épicerie fraîche, boissons, conserverie, bouteilles de gaz et surtout pain frais. Les habitants sont ravis", ajoute l'édile.

De son côté, Amed Mohcini redouble d'ingéniosité pour convaincre les habitants de venir se restaurer et faire leurs emplettes dans son épicerie : "A la différence des points de services habituels dans les petites communes, j'ai décidé de faire appel à un groupement d'achats afin de proposer des tarifs compétitifs toute l'année. Ayant travaillé 18 ans à Saint-Germain-de-Calberte en Lozère, j'ai gardé quelques contacts avec mes anciens collègues. Ensemble, nous avons décidé de nous regrouper pour être plus forts. Aujourd'hui, je propose beaucoup de produits artisanaux, de légumes et fruits exclusivement de la région. La qualité est au rendez-vous avec, cerise sur le gâteau, des prix abordables pour tous", se satisfait le commerçant.

Une recette miracle pour Amed Mohcini qui semble trouver son équilibre économique dans cette démarche innovante, même s'il admet que les contraintes financières sont fortes : "J'ai un employé à l'année et un apprenti que je viens d'embaucher. Ensuite, malheureusement, nous ne pourrons aller au-delà, les charges et le RSI pèsent trop lourdement sur les bénéfices. On travaille beaucoup et on a le sentiment d'être taxé de toutes parts", regrette le patron ambitieux qui ne perd pas sa volonté d'animer le cœur de ce village gardois pas comme les autres.

A suivre : demain sur ObjectifGard, on s'intéressera au village de Flaux.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité