A la uneActualités

SAINTE-ANASTASIE Ils disent « non » à la suppression d’une classe de maternelle

Capture d’écran 2015-09-03 à 12.29.35

À Sainte-Anastasie, le lendemain de la rentrée scolaire sonne comme un mauvais cauchemar avec l'annonce de la suppression d'une classe. Les parents d'élèves et les élus de la mairie sont mobilisés pour trouver une solution alternative moins radicale. Ce jeudi matin, tous étaient rassemblés devant l'école pour exprimer leur mécontentement.

Après un mardi de rentrée scolaire somme toute normale, ce mercredi 02 septembre 2015 en fin de matinée, le directeur de l'école de la commune a reçu un coup de téléphone de l'académie annonçant la fermeture d'une classe de maternelle en raison de la baisse des effectifs. "Nous avons effectivement moins d'élèves que l'année dernière. L'école comptabilise 168 enfants en cette rentrée 2015-2016 pour 180 en septembre dernier, il y a des règles et nous ne sommes pas contre leur application, c'est plus la méthode qui dérange" soulève le maire de la commune, Gilles Tixador.

En effet, selon l'édile, l'académie n'a pas pris le soin d'adresser un courrier ou d'appeler directement la mairie pour faire connaître cette décision. "D'autant plus que la décision a été prise au lendemain de la rentrée scolaire sachant que de notre côté, nous avons déjà fait les plannings, répartis les élèves dans les classes. Cette décision va nous obliger à une réorganisation générale et de fait, au changement de classes pour certains élèves, les parents d'élèves ne sont donc pas contents".

Même s'il reconnaît que le fond de l'affaire s'explique par la baisse des effectifs, c'est le manque de vision de l'académie sur le plus long terme qui ne passe pas pour le premier élu du village, il rajoute : "Ce que je déplore, c'est la décision prise sans concertation. L'école va perdre l'année prochaine deux enseignants qui partent à la retraite et cette année, on va nous enlever un professeur qui est dans l'école depuis un an déjà. Par ailleurs, un paramètre n'est pas pris en compte, c'est l'habitat. Nous avons une vingtaine de maisons en construction dans le village. Cela représente une trentaine de personnes et donc potentiellement des enfants qui vont fréquenter l'école."

Affaire à suivre ...

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité