ActualitésEconomie

NÎMES L’AFPA et Pôle Emploi signent un partenariat

Signature d'un partenariat entre l'AFPA et Pôle Emploi. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Signature d'un partenariat entre l'AFPA et Pôle Emploi. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

L'AFPA et Pôle Emploi ont signé un partenariat hier après-midi. Objectif : mieux orienter les demandeurs d'emploi, et mettre en avant des formations peu connues.

Il y a la crise et ses indéboulonnables effets sur l'emploi. Manque de perspectives, entreprises qui déposent le bilan, et un décalage entre les compétences des demandeurs d'emploi, et les offres disponibles. "Ils arrivent sur le marché du travail avec des formations qui ne correspondent pas aux attentes des entreprises, et pareil dans l'autre sens" déplore Philippe Blachère, directeur de Pôle emploi Gard Lozère. Pour parer à cela, la collaboration entre l'organisme de formation professionnelle AFPA et Pôle emploi vient d'être scellée, une formalité qui confirme le travail déjà accompli par les deux entités.

Des emplois à 2 000 euros net ne trouvent pas preneur

Pour Florence Balestas, directrice de l'AFPA de Nîmes, il y a un paradoxe entre des demandeurs d'emplois toujours plus nombreux, et des formations qui ne trouvent pas preneur. "Certaines sont tellement peu connues que l'on est obligé de les supprimer par manque d'inscrits." Pour exemple, les techniciens en production industriel sont très demandés par les entreprises implantées dans le Gard. L'ASNR à Alès, Sherco à Nîmes, deux sociétés très en demandes, mais qui ne trouve pas. Idem dans l'agroalimentaire avec Perrier et Royal Canin où des postes de technicien de conditionnement en CDI sont vacants.

Encore plus étonnant, de par leur rareté, ces emplois offriraient des rémunérations très intéressantes : aux alentours de 2 000 euros net mensuel pour un coffreur-bancheur ou un fraiseur. "Oui, il y a la crise. Mais il y a aussi des possibilités, il faut juste arrêter de se regarder le nombril" ajoute Denis Puillandre, directeur de l'AFPA d'Alès. En juillet 2015, 75 656 demandeurs d'emploi étaient inscrits dans le Gard.

Une journée portes-ouvertes au centre de Nîmes est prévue le jeudi 24 septembre de 9h45 à 15h45. 

AFPA Nîmes, 168 route de Beaucaire. Télephone : 04 66 02 60 60

Baptiste Manzinali

 

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

1 commentaire sur “NÎMES L’AFPA et Pôle Emploi signent un partenariat”

  1. Encore faut-il que les employeurs acceptent d’embaucher des personnes formées oui, mais débutantes car il y a souvent une demande de profils confirmés… Ils devront donc aussi jouer le jeu pour que ça fonctionne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité