Faits Divers

BEAUCAIRE Julien Sanchez condamné à 1 500€ d’amende

Devant ses soutiens, Julien Sanchez accompagné de son avocat Maître Wallerand de Saint-Just
Devant ses soutiens, Julien Sanchez accompagné de son avocat Maître Wallerand de Saint-Just

Cet après-midi, le maire Front National de Beaucaire, Julien Sanchez, a été condamné par le tribunal correctionnel de Nîmes à 1 500€ d'amende pour avoir écrit :"Ce ne sont pas quelques syndicalistes enseignants sans éducation, privilégiés, aigris et sectaires, dont le comportement n’a rien à envier à celui de ‘racailles’, qui impressionneront la municipalité ».

En plus de sa condamnation à 1 500€, Julien Sanchez devra verser 1 000€ à chacune des quatre parties civiles. Joint par téléphone, le maire de Beaucaire réagit :"Cet après-midi, il ne manquait que la guillotine, ils l'avaient oubliée. C'est ridicule ! On ne m'empêchera pas de parler. C'est pour essayer de faire taire un opposant politique en pleine campagne". Julien Sanchez a également décidé de faire appel.

La semaine prochaine, le 30 juin à 14h, c'est l'enseignante qui devra à son tour répondre devant la justice. "Ils ont dit que j'étais le représentant d'un parti raciste et xénophobe", fait savoir Julien Sanchez. La suite mercredi prochain.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

6 réactions sur “BEAUCAIRE Julien Sanchez condamné à 1 500€ d’amende”

  1. Belle justice !!!! et à coté de ça Mr Bedos traite Mme Maurano de « grosse conne » et on le relaxe !!!!!! Mr Tapis traite les electeurs du front national de con !! relaxé !!!!! chercher l’erreur !!!

    1. il ne faut pas confondre le maire ,premier magistrat de sa commune avec un humoriste ou un simple particulier . le maire ayant un pouvoir de police se doit de respecter strictement la loi de ce fait il n’a pas le droit d’émettre des jugements diffamatoires à l’emporte pièce ni insulter quiconque !

  2. Le MAire Haineux de Beaucaire (Gard) lui aussi condamné au nom du Peuple Français à 1 500 € d’amende pour avoir insulté les syndicalistes en général et la CGT en particulier (c’est à la mode en ce moment). Le Maire Haineux avait tenu ces propos : »Ce ne sont pas quelques syndicalistes enseignants sans éducation, privilégiés, aigris et sectaires, dont le comportement n’a rien à envier à celui de ‘racailles’, qui impressionneront la municipalité ».
    Une condamnation de plus pour un Membre de ce Parti Haineux qui clamait il n’y a pas si longtemps…Tous Pourris apparemment ils faisaient donc partie du Lot..

  3. Ah, les double standards de la justice : G Bedos relaxé pour ses injures envers N Morano, J Sanchez condamné pour avoir simplement exprimé une opinion ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité