Actualités

TAVEL Les maires du Gard visitent l’un des plus grands postes électriques d’Europe

Les maires ont visité le poste électrique de Tavel (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les maires ont visité le poste électrique de Tavel (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les maires ont visité le poste électrique de Tavel (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’installation, basée depuis 1976 dans la garrigue tavelloise en direction de Valliguières, sait se faire plutôt discrète.

Pourtant, avec plus d’un kilomètre de long et d’innombrables poteaux et câbles, elle constitue un carrefour capital pour l’alimentation électrique du sud du pays.

Toute l’électricité de la région PACA passe par Tavel

« C’est un poste de transformation de grande envergure, stratégique, auquel vient se raccorder toute la vallée du Rhône », note Jean-Hubert Felix, directeur des affaires publiques de RTE Méditerranée, au cours d’une matinée d’information et de visite de l’installation organisée ce mercredi par l’Association des Maires du Gard.

De Tavel transite toute l’électricité qui alimente la région PACA jusqu’à la frontière italienne, et une bonne partie de celle du sud-ouest, depuis la région Rhône-Alpes, notamment la centrale nucléaire du Tricastin dans la Drôme. « L’énergie qui transite par Tavel est de 4 100 mégawatts, ce qui représente 460 TGV, ou encore 1 300 éoliennes », explique Vincent Isoard, de RTE Méditerranée, avant de rappeler que « la coutume est de dire que 100 mégawatts représentent une ville de 100 000 habitants. » On y trouve entre autres des gros transformateurs qui font passer l’électricité de 400 à 225 kilovolts.

L'un des transformateurs du poste électrique (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
L'un des transformateurs du poste électrique (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« Familiariser » les nouveaux maires

Une visite qui s’inscrit dans une démarche pédagogique de l’Association des maires du Gard. « Il y a eu un gros renouvellement des maires en 2014 avec plus de 45 % de nouveaux maires », note la présidente de l’Association des maires du Gard et maire d’Aubais Pilar Chaleyssin. C’est prioritairement à eux que s’adresse ce type de journées, « pour qu’ils soient familiarisés avec ces instances avec lesquelles on travaille en tant que maire, il est toujours bon d’aller sur le terrain pour voir. »

Il faut dire que RTE — qui est chargée du transport de l’électricité du producteur au consommateur — travaille beaucoup avec les communes, ne serait-ce que pour poser leurs pylônes, mais pas que. « On a signé un protocole avec l’Association des maires de France sur les champs électromagnétiques, explique Jean-Hubert Félix. Si vous êtes interrogés, vous pouvez soit avoir un technicien de RTE qui se déplace et fait des mesures pour avoir une explication pédagogique, mais parfois les personnes ne veulent pas que RTE fasse les mesures. Dans ce cas, on va missionner un cabinet externe qui effectue une mesure totalement objective. » Et le directeur des affaires publiques de RTE Méditerranée l’admet : « c’est un sujet quelquefois un peu complexe à gérer pour des élus. » Et ce n’est pas le seul.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité